Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...

Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 35
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Sam 6 Fév - 1:39

"Bordel, c'est toujours pas ça !"

Rien.

Nada.

Nothing (else matters).

Matthew pouvait sembler malade aux yeux de tous ceux qui le connaissaient. Habitué des romans d'horreur et des friponneries érotiques d'auteurs plus ou moins classiques, il avait laissé ses lectures de prédilection de côté pour se consacrer à une recherche quasi-obsessionnelle d'informations sur la pierre philosophale.

La conversation qu'il avait eue avec Mina au sujet de son espérance de vie et les rumeurs quant à la présence de cet artefact permettant de créer un elixir bien particulier dans les murs de l'école l'avaient convaincu de se lancer à corps perdu dans cette quête, quitte à foutre en l'air toutes ses bonnes résolutions.

Cela faisait des heures qu'il épluchait les ouvrages de référence consacrés aux mythes et légendes du monde de la magie. S'il était devenu quasi incollable sur le sujet, il n'avait en revanche trouvé rien qui concernât la pierre philosophale. Il était dans l'impasse :

"Pfff... J'suis trop con, c'est évident que des infos sur un truc aussi important se trouveraient pas dans une partie de la bibliothèque accessible aux élèves..."
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Heather Lansley
Planche à Pain
7eme Année

Planche à Pain  7eme Année
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Sam 6 Fév - 2:08

    Après une journée de cours harassante et ennuyeuse, Heather avait, comme souvent, rejoint la bibliothèque pour se plonger dans un des livres que cette dernière contenait. Peu lui importait le sujet, tant qu'il était accrocheur, et la jeune Poufsouffle tournait donc dans les rayons, pour rejoindre celui où était censé se trouver le roman de type catastrophe qu'elle avait commencé la veille. En effet, elle n'avait eut que peu de temps pour le commencer et s'était donc contenter de lire le prologue. L'auteur, un français dont elle avait du mal à retenir le nom avait placé son histoire dans un monde post apocalytique qui sortait d'une guerre nucléaire. Mais, le point de vue de celle ci n'était pas de celui d'une grande puissance, mais plutôt d'habitants de petits villages qui tentaient simplement de survivre et recommencer une vie dans ce monde déchiré et pollué.

    Mais, la jeune sorcière n'arriverait jamais jusqu'au rayon voulut, puisque lorsqu'elle sortit d'une rangée d'étagères, elle ne tarda pas à voir un autre élève en train de déplacer certains livres sur des étagères, où chercher l'un d'eux en lsant son titre sur la tranche. Elle ne pouvait d'ailleurs pas deviner de quelle chambrée le jeune homme faisait parti, puisqu'il était de dos, et donc dissimulait l'écusson pouvant informer la jeune femme de celle ci. Mais, elle s'en fichait bien de ce genre de détail. Se tournant face à lui, Heather prit alors la parole, alors que Mathew faisait un commentaire à peine audible.

    "Excusez moi, vous cherchez un livre en particulier ?"

    Demanda la jeune femme, qui avec le temps qu'elle avait passé en sept ans à Poudlard, était souvent présente à la Bibliothèque, et donc la connaissait presque aussi bien que les élèves chargés de s'en occuper. Mais, il fallait ôter de cette connaissance, tous les livres de la section auxquels les apprentis sorciers n'avaient pas accès.

    Heather, était restée donc dans le coin de sa rangée d'étagères, à quelques mètres du jeune homme, qui d'apparence n'était pourtant pas le genre d'élève à passer du temps dans les bouquins. Elle avait donc du parler assez fort pour se faire entendre, sans être gênée qu'elle était dans un lieu où le silence était souvent de mise pour ne pas déranger les autres.






Revenir en haut Aller en bas
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 31
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Sam 6 Fév - 2:32

C'était le vendredi à Poudlard, et depuis une semaine maintenant la nouvelle année. Rien n'avait quasiment changé depuis qu'il était parti de Poudlard... Les deux seules choses qui changeaient dans sa vie étaient que, dorénavant, Rutsuku était un mercenaire free-lance qui n'était plus du tout rattaché aux Loups Rouges... Mais aussi, il avait maintenant des obligations secrètes qui l'obligeait à aller à Londres et à Glastonbury toutes les fins de semaines. Hmph... personne ne pouvait savoir de toutes manières.

Mais, il avait clairement décidé de s'occuper de ses affaires secrètes dès la fin des cours - même s'il y assistait que très rarement. Question de bon sens. En règle général, la surveillance était bien moins efficace le vendredi après-midi... Il faut toujours endormir la vigilence de l'ennemi pour frapper au bon moment... C'était où cette citation déjà ? Ah oui, dans l'Art de la Guerre de Sun Tsu... Même si, pour le Serpentard, ce n'était pas un enseignement, c'était sa propre logique. Puis, on ne voyait quasiment jamais l'ex chien de guerre, que ce soit dans la bibliothèque, à la salle commune des Serpentards, à la Grande Salle ou en salle de cours...

Cette fois, l'Humoculus n'était pas plongé dans un livre. Il gribouillait quelques feuilles de parchemins aussi incompréhensibles les unes que les autres pour un regard étranger, mais pas pour l'écrivain. Il n'écrivait exceptionnellement pas en language moderne, mais dans celles des runes de Glozel. Pourtant, un oeil attentif pouvait voir à certains endroits quelques dessins rapidement posés sur le papier -et d'une laideur inimaginable... De toutes façons, Le Fléau Des Catacombes n'avait aucun sens artistique, même dans l'écriture... Et tant que c'était compréhensible pour lui, il s'en fichait complètement - ainsi que des écritures anglaises en pattes de mouches.

Il redressa sa tête et soupira. L'adolescent à problèmes était toujours dans son coin sombre, où peu de personne n'y allait. Hmmm... La bibliothèque était bien remplie à cette heure-ci. D'après les divers pensées, sentiments et émotions qui l'attaquaient, il devait être deux heures de l'après-midi... Il ferait mieux d'y aller. Il ne prit même pas la peine de retirer ses lunettes de repos alors qu'il rangeait le tout dans ses poches intérieures de sa veste. Il se redressa et se dirigea vers la sortie.

Pourtant... le jeune homme s'arrêta entre deux étagères... Il venait de ressentir les pensées de Matthew Hawkins. L'ancien mercenaire était surpris intérieurement. Finalement, cet incube n'était pas si idiot que cela... Même, il pourrait profiter de ce fait pour... Il pourrait tuer deux oiseaux avec une seule pierre. Silencieusement, le Cinquième Année repartit faire un tour vers les différentes étagères.

Le clone revint quelques instants plus tard, avec des ouvrages aux titres divers tels que le secret de l'Alkahest, la légende du plus célèbre alchimiste français, les recherches de Roger Bacon, les théories de Zosime de Panopolis, les expérimentations de Abu Musa Djâbir Ibn Hayyân, les écrits de Arnold Villanova, les expériences de Raymond Lulle, et même l'histoire de Poudlard ou un livre moldu sur la portée alchimique de la psychanalyse de Carl Gustav Jung, dans les bras qui lui cachaient même une partie du visage... Mais tous ces ouvrages traitaient du même sujet...
La Pierre Philosophale. De plus, le terme Alkahest désignait, autrefois, la Pierre Philosophale.

Sans un seul mot, il s'approcha de Matthew, les posa loudement sur les pieds de son camarade de maison - en se fichant complètement si ça lui faisait mal - et bruyamment, histoire de capter son attention. Puis, Rutsuku enleva ses lunettes et s'éloigna quelques peu de l'Incube.

Il était cette fois entre le Serpentard de Sixième Année et la Poufsouffle. Intérieurement, Rutsuku se disait qu'il avait bien mal agit s'il voulait qu'on lui foute la paix...
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 35
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Dim 7 Fév - 2:06

"Excusez moi, vous cherchez un livre en particulier ?"

En se retournant pour savoir à qui appartenait cette charmante voix féminine, Matthew passa très vite de la curiosité intéressée à la déception profonde. Il avait déjà vu des garçons efféminés, mais là ça battait tous les records. Est-il utile de préciser qu'il ne lui était absolument pas venu à l'esprit que Heather Lansley était une fille avec un physique androgyne ? Dans son esprit tordu, il avait donc affaire à un élève de Poufsouffle qui se proposait de lui filer un coup de main :

"Bah écoute si tu peux m'aider je dis pas non mec. Tu connais des bouquins qui abordent de près ou de loin la pierre philosophale ?"

Avant que Heather ne puisse répondre, Rutsuku fit son apparition, tout en finesse et en retenue. Le Serpentard venait d'écraser les pieds de Matthew avec une dizaine de bouquins aussi épais que les encyclopédies que des VRP essayaient de refourguer aux personnes crédules souffrant de porte-feuilles trop remplis. Mais étrangement, l'incube ne sourcilla pas plus que ça :

"Asmodée bénisse les renforts métalliques frontaux des chaussures Doc Martens. C'est sympa de me proposer un coup de main de manière absolument pas désintéressée : c'est quoi le deal ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Heather Lansley
Planche à Pain
7eme Année

Planche à Pain  7eme Année
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Dim 7 Fév - 2:34

    En cherchant un lvre, Heather avait rapidement laissé sa quête de côté, peut être pour un court instant. En effet, elle ne tarda pas à voir un jeune homme, qui semblait en quête d'un livre lui aussi, mais montrait aisément son manque de connaissance des lieux, ou du rayon du moins. Si bien que la jeune Poufsouffle l'interpella en lui proposant son aide dans la recherhe. Bien entendu, sa question ne passa pas inaperçue, et se fut avec un petit air curieux que Matthew se retourna pour finalement vite déchanté en voyant la personne qui lui avait adressé la parole. Réaction qui n'était pas pour plaire à la jeune sorcière qui le montra en renfrognant son expression visuelle, alors que le jeune Serpentard, dont elle pouvait clairement voir le blason et donc identifier la chambrée lui répondit.

    Heather ne tarderait donc pas à comprendre la raison de cette expression, quelques secondes plus tôt sur le visage de son interlocuteur. En effet, celui ci, en entendant la voix l'avait prit pour une fille, et il avait raison, mais en se retournant, il vt ce qui pour lui était plus un homme, comme il le dit dans ses propos. La jeune femme soupira alors, habituée à ce genre de remarque, et qui pouvait aussi expliquer par le fait que la Poufsouffle ne se mettait souvent guère en avant d'elle même. Mais, le Serpentard ne devait pas avoir souvent assisté aux cours pour ne pas l'avoir ne serait ce que croiser, et peut être entendu son nom par d'autres élèves. Ce qui était quand même largement excusable quand on savait que l'école était remplit de nombreux apprentis sorciers.

    Mais, Heather n'aurait pas le temps pour le moment de corriger Matthew sur le sexe de son interlocuteur, puisqu'il avait enchaîné sur la réponse à la question de la demoselle sur le type de livres qu'il cherchait. D'ailleurs, on pouvait dire que ce n'était pas un thème courant qu'il désirait, puisqu'il demandait les ouvrages traitant de la Pierre Phylosophale. Bien sur il en existait plusieurs, mais beaucoup étaient fantaisistes, et laissait place à l'imaginations, ou du moins quand il s'agissait de livres Moldus. Mais, Heather n'aurait finalement pas besoin d'y répondre, puisqu'un autre élève, visiblement de Serpentard lui aussi, arriva devant la table où se trouvait Matthew pour y déposer une pile de livres sur le sujet.

    "Je crois qu'il est inutile de les chercher à présent, puisque vous les avez sous les yeux. Par contre, je vous corrige, je suis une femme, et non un homme, malgré mon apparence."

    Répondit la jeune Poufsouffle en se rapprochant d'eux, et baisser le regard pour regarder le panel qu'avait amené Rutsuku sur le sujet demandé. Ce qui surprit Heather fut le peu de temps qu'il mit pour les rassembler et les mener ici, après que Matthew ait formulé sa requête.

    "Je crois que la majorité des livres traitant le sujet sont là. Etiez vous en train de les lire pour que votre réaction fusse si prompt ?"

    Commenta alors Heather avant de poser la question à Rutsuku, visiblement surprise de voir cela. Car même si le jeune homme ne les avaient pas encore tous lu, il semblait clairement en avoir l'intension pour les avoir rassemblés. Elle doutait fortement en effet, qu'il ait eu le temps de tous les rassemblés avec si peu de temps s'étant écoulé. Heather se demanda alors s'ils ne s'interessaient pas tous les deux à la Pierre, mais jusqu'à quel point cet intérêt pouvait il aller ?






Revenir en haut Aller en bas
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 31
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Dim 7 Fév - 3:23

Même si Rutsuku faisait tout pour ne pas abimer un seul livre, cette fois, il avait vraiment tout fait pour écorcher les ouvrages traitant sur la Pierre Philosophale. De toutes façons, Madame Pince devait les avoir oublié pour les mettre vraiment à disposition des élèves. Si ça ne tenait qu'au Serpentard, il les aurait fichu dans la Reserve Interdite, ainsi que d'autres ouvrages, tels que ceux traîtant sur la Table d'Emeraude ou même la légende d'Avalon...

"Asmodée bénisse les renforts métalliques frontaux des chaussures Doc Martens. C'est sympa de me proposer un coup de main de manière absolument pas désintéressée : c'est quoi le deal ?"
"Remplis ton cerveau avec d'autres choses que de l'air, à moins qu'il y ait trop de bulles dedans."

C'était du tac-au-tac, comme d'habitude. Il n'avait aucune intention de réaliser un deal, étant donné que ce n'était pas son genre. D'ailleurs, il n'avait pas rendu un service, étant donné qu'il avait - littéralement - laissé tombé les ouvrages sur les Doc Martens - digne de la future série télévisée Daria - de Matthew. Finalement, la note intérieure que l'Humoculus s'était adressée s'était révelée exacte... Si il n'avait pas voulu se retrouver au centre de l'attention de ces deux élèves, il aurait du partir en douce... Tss... Maintenant que le vin était tiré, il fallait le boire. Cul-sec, de préférence. En effet, Heather s'approcha d'eux, et tous les émotions et les sentiments de la Poufsouffle l'attaquait intérieurement. L'ancien mercenaire avait toujours son visage impassible, sans démontrer une seule fraction de seconde de faiblesse... Mais intérieurement, il en avait marre. Ce n'était pas possible d'avoir la paix... Et ce week-end non plus, même si c'était plus agréable, bien que plus douloureux aussi, qu'actuellement.

"Je crois que la majorité des livres traitant le sujet sont là. Etiez vous en train de les lire pour que votre réaction fusse si prompt ?"

Bien entendu, elle était surprise du peu de temps qu'il avait mis... Mais, d'un autre côté, les rumeurs de l'école affirmait que le Fléau des Catacombes était non seulement taré, mais aussi qu'il savait tout sur tout, aussi bien sur les personnes que des secrets de l'école... Que ces imbéciles heureux croyent que ce qu'ils veulent croire, ce n'était pas les affaires de l'adolescent à problèmes.

"Pour ta gouverne, j'ai lu tous les livres traîtants sur le sujet ici, à peine que je sois arrivé ici en début d'année. J'ai même épluché tous les livres que vous voyez majoritairement... En ce moment, je suis dans l'étude de sortilèges Monghols lors de l'avenement de Gengis Khan, version originale monghole..."

Puis, sans dire un seul mot de plus, il sortit sa baguette aux deux bois différents. Toujours silencieusement, il fit un seul geste, avant de ranger le bout de bois dans son étui, vers son couteau de guerre. Au même moment, un ouvrage arriva dans la main droite gantée du Diable du Carnage. Toujours avec son visage impassible, il le tendit à Heather.

"Et ça, c'est ton bouquin. Sauf que cet auteur ne s'est visiblement pas renseigné sur les dangers du nucléaire, puisqu'il affirme que les particules d'uranium ne disparaissent qu'au bout de vingt années, alors qu'il leurs faudraient entre 700 millions à 4,2 milliards d'années selon le type d'Uranium. Et pour les risques pour les personnes exposées aux radiations, tu as déjà les Liquidateurs en Ukraine qui s'occupent du nettoyage de Tchernobyl..."

Même si Tchernobyl n'était qu'un réacteur nucélaire comme les autres, et pas le premier qui avait explosé... Mais c'était le plus connu...
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 35
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Lun 8 Fév - 22:34

Lorsque heather le corrigea sur son sexe, il fallut à Matthew un temps d'adaptation pour digérer cette surprenante information. Il s'éloigna un peu d'elle, et se plaça pour la voir de profil, histoire de chercher ne serait-ce qu'une trace de féminité autre que celles qu'on pouvait éventuellement voir sur son visage, mais un seul constat s'imposa :

"Qu'est-ce que t'es plate Oo"

Peu après, Fushin lui fit part de ce qui était selon lui la meilleure manière d'exprimer sa gratitude à son encontre :

"Remplis ton cerveau avec autre chose que de l'air, à moins qu'il y ait trop de bulles dedans."


Et vlan, dans ma gueule, ça m'apprendra à l'ouvrir.

Le gros problème avec les mecs comme Fushin, c'est qu'ils ont intellectuellement et physiquement les moyens de ne pas se prendre pour de la merde, c'est pourquoi aucune réplique cinglante ne germa dans l'esprit de Matthew. Il laissa échapper un 'hmph !' de dépit et s'intéressa à ce que le mercenaire lui avait apporté.

Laissant Rutsuku et Heather partir dans un dialogue de sourds, et n'ayant surtout aucune envie de se frotter à Rutsuku, même si, en étant un tantinet moins impulsif que Virgile, il pensait avoir ses chances, Matthew se plongea dans l'étude du premier livre de la pile, celui consacré à Roger Bacon.

Apparemment, ce mec était un moine ayant vécu au treizième siècle. Chose amusante, alors que l'Eglise catholique avait toujours eu tendance à condamner la science, lui s'en était donné à cœur joie en touchant un peu à tout. Philosophie, astrologie, mais également alchimie... L'incube tourna les pages jusqu'à ce qu'il trouve les chapitres consacrés à ce dernier art. Peu d'informations concrètes, si ce n'est une Lettre sur les Prodiges de la Nature et de l'Art, où l'auteur déclarait connaître les matériaux nécessaires à la fabrication de la Pierre Philosophale. Sa théorie était qu'une médication réalisée à partir de certains métaux permettait de prolonger la vie. Chez les moldus, c'était sans doute une théorie fumeuse, mais pour un sorcier aspirant à l'immortalité, ces informations valaient de l'or...

Le livre suivant dans la pile était intitulé Le Secret de l'Alkahest. Etrange chose que cette substance incapable de tenir dans un récipient, défini comme un remède à de nombreux maux. La description était extrêmement vague, mais plusieurs notes en bas de page indiquaient des corrélations avec la Pierre Philosophale, car l'Alkahest était également qualifié par les alchimistes de Liqueur Immortelle. L'incube allait de surprise en surprise, jamais il n'aurait cru qu'il trouverait de l'intérêt dans la lecture de ces vieux bouquins aux pages jaunies qui prenaient la poussière dans les rayonnages oubliés de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Heather Lansley
Planche à Pain
7eme Année

Planche à Pain  7eme Année
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Mar 9 Fév - 18:24

    Alors qu'Heather s'était rapprochée du duo de jeune homme, elle avait prit la parole plusieurs fois, s'adressant à chacun d'eux. D'ailleurs la remarque qu'elle fit à Matthew le surprit tant qu'il dut reculer et se décaler, en la contemplant des pieds à la tête, pour s'assurer des dires de la demoiselle, avant de lâcher un commentaire, guère agréable à entendre, ce qui lui valut un regard sombre de la part de la Poufsouffle. Pourtant, elle ne pouvait nier que le Serpentard avait dit la vérité, puisque le corps d'Heather sur cette partie était peu développé.

    "Et alors, cela te pose un problème ?"

    Lui répondit elle assez froidement, se retenant de l'attaquer à son tour sur ses parties intimes et dont les hommes avaient tendance à se vanter. Elle n'allait d'ailleurs pas être la seule à parler de façon un peu froide à l'égard de Matthew, puisque Rutsuku ne s'en priva pas non plus. Mais, la façon dont cela avait été fait, montré aussi que ces deux là se connaissaient déjà. Le sorcier ayant formulé sa requête sur les livres concernant la pierre Philosophale s'éclipsa un peu, ou du moins tenta de se faire alors discret, en se plongeant dans leur lecture. Pendant ce temps, le second Serpentard et dernier arrivé du trio répondit à la question d'Heather sur le fait qu'il avait déjà lu tous ses livres. D'ailleurs, il semblait avoir lu pas mal de bouquins contenu dans cette bibliothèque, puisqu'il enchaîna sur ce qu'il était en train d'étudier, préférant donc visiblement lire et apprendre de cette façon plutôt que suivre les cours, supposa t elle.

    Puis, de quelques gestes, Rutsuku fit usage de la magie pour amener jusqu'à Heather le lvre qu'il pensait qu'elle cherchait initialement avant de se tomber sur Matthew. Mais, le sorcier "rebelle" s'était trompé, puisque l jeune Poufsouffle ne cherchait pas le bouquin qu'il décrivait oralement à présent, tout en donnant son opinion sur le réalisme de l'auteur. Récupérant tout de même le livres pour éviter que Rutsuku ne le laisse violemment tombé en cessant son sort, Heather prit la parol.

    "Désolé, mais ce n'est pas le bon livre. Celui que je recherchait était Malevil de Robert Merle. Certes il traite le même type de sujet, mais de façon pas aussi poussée que celui là."

    Dit elle alors, quand ses pensées étaient quand même toujours interrogatives. En effet, comment le jeune homme pouvait il savoir qu'Heather cherchait un livre sur un monde postapocalyptque, lié à une guerre nucléaire. Etait l télépathe ou un truc dans le genre ? Heather se le demandait, bien qu'elle n'avait guère attendu pour lui répondre pour ne pas paraître impolie, déjà qu'elle lui faisait remarquer son erreur.






Revenir en haut Aller en bas
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 31
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Mar 9 Fév - 20:55

A peine que Matthew fit son commentaire désobligeant à Heather, le peu d'estime qu'avait Rutsuku pour son compagnon de maison frisa le Zéro Absolu. D'accord, l'Humoculus devait l'avouer, il n'était pas du genre à dire des paroles gentilles... Mais il n'était pas non plus du genre à faire des commentaires sur le physique des autres. Après tout, lorsqu'on se bat, à la fin, on a toujours une partie d'abimée, que ce fusse les poings ou les pieds au minimum. De plus, intérieurement, le Serpentard estimait que le physique ne valait rien. Chacun avait ses points forts et ses points faibles en combat... Cela dépendait uniquement comment il fallait utiliser ses propres ressources. Certains les étalaient comme étant une marque de fierté, d'autres préféraient rester discret et frapper au moment où une personne ne s'y attendait le moins. Pourtant, l'ancien mercenaire ne fit aucune remarque désobligeante. Que cet imbécile d'Incube continue de croire ce qu'il veut, ce n'était pas les affaires du Fléau des Catacombes.

Il était vrai qu'il avait discuté une fois avec Matthew, dans les couloirs en train de fumer d'ailleurs. Mais, en réalité, l'enfant-soldat parlait toujours ainsi, même à ceux qu'il rencontrait pour la première fois. Il était par ailleurs inutile d'attendre de sa part des mots de réconfort ou même d'excuses, puisque ces deux termes étaient inconnus de son vocabulaire. Il parlait toujours de manière froide, violente, arrogante et parfois même grandiloquante. Pour avouer, ceci était le cadet des soucis du Cinquième Année.

"C'est la seule qualité que je trouve intéressante dans ce torchon de papier. En même temps, ce n'est pas difficile de tomber dans le ridicule du niveau des livres religieux, qui eux, ne sont utiles qu'à gacher du papier."

Puis, l'adolescent apatride remit ses mains dans les poches de son pantalon, tout

"Pour éviter de perdre du temps la prochaine fois, étudie la théorie de la relativité restreinte et générale. Elle peut avoir certains points communs avec la magie que vous utilisez."

Il était rare de toutes manières qu'il utilisse la magie... Il était plus spécialisé à l'armement moldu, même s'il savait se battre avec une baguette. Puis, le clone s'éloigna quelques peu d'elle, vers la sortie de la bibliothèque

"Pour une fois, ça ne fait pas de mal..."

Bien entendu, il voulait parler du fait qu'il s'était trompé. Toujours tout savoir n'avait pas que du bon dans une vie, ça perdait le côté mystérieux des choses. A force, une personne devenait blasé des évènements. Alors, quand celle-ci prévoyait toujours systèmatiquement ce qui pourrait arriver plus tard, c'était difficile d'arracher un commentaire positif à cette personne.

"Et si tu veux tout le procédé pour fabriquer une Pierre, consulte la Légende du plus Grand Alchimiste Français, ainsi que le livre moldu sur la psychanalyse lié à l'alchimie.
Et le phare n'allume pas son pied."


Bien entendu, la légende du plus grand alchimiste français était sur Nicolas Flamel...
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 35
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   Dim 9 Mai - 23:27

Plus de deux mois s'étaient écoulés depuis cette saynète au cours de laquelle Matthew avait bénéficié de la générosité inattendue de Rutsuku Fushin. Le mercenaire s'était-il laissé attendrir par l'intérêt soudain de l'incube inculte pour des sujets autres que la pornographie, le Heavy Metal et les romans d'horreur dont la plupart ne sont guère des chefs d'œuvre et méritaient à peine leur place dans un étalage de gare ferroviaire ?

Allez savoir... Ce misanthrope assumé était une véritable énigme. Autant il avait tendance à envoyer chier toute personne s'approchant de lui à moins de cent mètres, autant il donnait également l'impression d'avoir désespérément besoin de contact humain parfois...

Toujours est-il qu'il avait épluché tous les ouvrages qu'il lui avait gentiment balancés sur le pied il y a deux mois, et s'ils ne lui avaient pas clairement indiqué la dernière position connue de la Pierre Philosophale, il savait où chercher : la liste des propriétaires successifs de la pierre et leurs lieux de résidence et d'études le ramenait à un seul et même endroit : Poudlard. Il n'y avait plus qu'à infiltrer l'endroit le plus sécurisé du château. Enfin, "plus qu'à", c'était vite dit.

Surtout qu'en deux mois, il avait pris conscience qu'il n'était pas le seul à traquer cette relique. Les professeurs, surtout Quirrel, déjà bien nerveux d'habitude, étaient à cran, mais il y avait également ce petit trio de Gryffondor qui avait battu un troll dans les chiottes (qui avait libéré cette bestiole d'ailleurs ?) pendant la fête d'Halloween. Potter, Weasley, et Granger. Trois petits fouille merde qui, en tant que première année, ne formaient pas une menace majeure pour l'incube, mais qui risquaient tout de même obstacle à sa progression...

Bon, chaque chose en son temps.

1ère étape : trouver des alliés à peu près fiables.

Avec ce début de plan, il quitta précipitamment la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un incube se prend pour un rat de bibliothèque...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Poudlard :: La Bibliothèque-
Sauter vers: