Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mer 16 Déc - 0:57

La soirée s'annonçait fructueuse pour les finances du Bloody Cup. Les clients, qu'il s'agisse de vampires, d'incubes, de lycans ou même d'humains, s'étaient donné le mot pour se retrouver en ce soir de concert. Matthew pouvait d'ores-et-déjà se réjouir de l'affluence qui était synonyme de remplissage de son compte en banque, aussi amateur que soit son groupe. Alors qu'Evan poursuivait l'installation des instruments, l'incube passa dans le backstage pour se recouvrir de son maquillage de scène. Alors qu'il passait la couche finale de son corpse paint, il entendit toquer à la porte. La tenancière du pub, une putain de bombe sexuelle qui avait repoussé ses avances plus d'une fois, venait d'entrer :



"Si je puis me permettre, la chasse s'annonce fructueuse. N'est-ce pas Asmodeus ?"



"Certes... Mais dans l'immédiat, seule compte la musique. J'aurai tout le loisir de faire mon choix dans le vivier après le concert."



"Mon pauvre Matt. C'est pour ça que je t'ai éconduit à chaque fois que tu as tenté de me séduire. Tant que tu considèreras les filles comme une source de nourriture avant de les voir comme des partenaires, tu resteras désespérément seul..."



"..."

Matthew venait de terminer son maquillage de scène, il était prêt à se mettre au travail :

"Tes paroles sont acerbes, mais j'apprécie ta franchise, Anaëlle."



"Je peux me vanter de faire partie des rares personnes qui ne te mettent pas en colère lorsqu'elles t'appellent par ton diminutif, pourquoi ne peux-tu pas te résoudre à m'appeler par le mien ?"



"Je réserve ce privilège à celui que tu as choisi, malgré tout le mépris qu'il m'inspire..."

Et l'incube partit vers la scène, laissant la vampire retourner à son comptoir. Après tout, dans un concert de metal, la bière a tendance à couler à flots...



Evan était derrière sa batterie, et se tenait prêt à taper sur ses caisses comme un épileptique en pleine crise. Mine de rien, le majeur de promo des 3ème années de Serdaigle pouvait se vanter d'être un sacré batteur :

"On est prêts Asmodeus, ta guitare et ton micro n'attendent plus que toi."



"Parfait..."

Le luxurieux démon s'empara de sa guitare et se plaça devant le micro pour haranguer le public. Sa voix prit une tessiture extrêmement grave, voire caverneuse :

"WE ARE MURDERING CATHARSIS !!! ARE YOU READY FOR SOME FUCKIN' DEATH METAL ???"

A défaut de vivre de sa musique, le groupe bénéficiait d'un bon succès d'estime, et ça se ressentait dans la réaction du public. Les acclamations partirent crescendo, et les mains cornues se levèrent avec enthousiasme.

"THE FIRST SONG IS CALLED : I... WILL..."

Et le public de reprendre :

"KILL YOOOUUUU !!!!!"

Lien vers la vidéo adéquate pour vous faire une idée

Bleed for my pain
Revenge on treacherous snakes
They will pay

Slicing the flesh
Sculptured wounds my catharsis
I will stain

Into the heart
Needle injects gasoline
Convulsions

The one that they betrayed
Has made them this way

Plagued by the bastards
I will kill you
Killed by my rage

Scream at my face
The grisly scars went unavenged
Until now

Deep in the hole
You are not gagged and scream aloud
But unheard

Choke on your vomit
You watch your hands cut off
Then your legs

The one that you betrayed
Will kill you this way

Scarred by the bastards
I will kill you
Killed by my rage
I must kill you

Into the throat
The scalpel slices
Warm blood sprays out
The gushing entices

Pull out your heart
And let you watch
Shove in your mouth
Then stab your crotch

I watch your agony

I am released
From years of pain
Your death averted
My becoming insane
You are dead

I have killed you


(Copyrights Cannibal Corpse - album Gallery of Suicide)
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Jeu 17 Déc - 1:49

Zipporah s'était éclipsée du château en évitant toute rencontre, ce qui avait été plus facile qu'elle ne l'avait cru. Sa seule difficulté se présenta alors qu'elle quittait la Salle Commune des Serpentards, et que son fan-club lui était tombé dessus... Ces deux petites lui courraient partout dans le château, surtout depuis les événements qui s'étaient déroulés à la volière quelques jours plus tôt. Ce Fushin était vraiment une pourriture... Mais si seulement elle pouvait le percer à jour... Si seulement elle trouvait la clé qui lui permettrait de profiter des incroyables capacités de cet étrange personnage... Mais peu importe. Elle était emmitouflée dans un gros manteau noir à la russe, mais cela ne l'empêcha pas de rentrer dans le Bloody Cup en tremblant comme une feuille morte. Elle accueillit la chaleur de l'endroit avec un petit sourire satisfait et retira le bonnet (assorti au manteau) qu'elle portait, laissant apparaître, chose étrange, ses cheveux coiffés dans un chignon auquel elle avait travaillé des heures, pour lui donner cet air de négligé un peu sexy, comme si elle n'avait fait que rattacher ses cheveux sans y faire attention, après quelque effort qui les aurait emmêlés. C'était peut-être la deuxième, ou troisième fois depuis qu'elle était à Poudlard que l'on pouvait voir sa longue chevelure noire dans une autre coiffure que simplement posée sur ses épaules, lisse et douce. Son visage parfaitement dégagé était rendu plus pâle qu'à l'accoutumée, ses yeux entourés de plus de noir, leur lueur incroyablement chaude et ses lèvres d'un rouge sang presque surnaturel. Elle avait passé la journée à composer son maquillage, et sa tenue qui valait également le coup d'oeil. Elle enleva son manteau pour le déposer avec son bonnet au vestiaire. Elle portait ce qui semblait être un corset noir. Son dos étant nu, à l'exception du lacet de cuir noir qui maintenait son corset en place. Elle portait au cou un fin lacet noir auquel pendait la petite croix d'argent qui l'accompagnait toujours. Sa longue jupe noire semblait légèrement flotter autour de ses jambes, la recouvrant plutôt que l'habillant. Elle semblait dans cette tenue bien plus âgée, et elle était méconnaissable. Elle aimait sentir le regard des autres posés sur elle, et parfois encore plus le regard des hommes, l'enveloppant, la dévorant presque des yeux. Cette dernière pensée la fit frissonner de peur et de plaisir à la fois. La dévorant... ce n'était que plus vrai dans cet endroit, le Bloody Cup...

(HJ: et attention, cette tenue, je l'ai! (elle fait moins classe sur moi que sur Zippo, mais bon... si j'y pense, j'mettrais une photo...))

De nombreux regards se tournèrent vers elle alors qu'elle s'asseyait au bar tout en jetant un oeil sur la scène où Matthew, lui aussi presque méconnaissable, avait déjà commencé à chanter. La musique n'était pas de celles qui transportaient Zipporah qui, par dessus tout, vouait un véritable culte (secret, évidemment) à un autre groupe, Dream Theater. Elle se tourna vers la tenancière, Anaëlle, avec qui elle avait déjà parlé plusieurs fois lors de ces passages au Bloody Cup... Même sa voix, lorsqu'elle parla à Anaëlle, semblait plus suave et moins froide qu'à l'habitude. (Et cela grâce à un petit sortilège sans danger, que la petite Kamille avait découvert en feuilletant un vieil exemplaire de Sorcière Hebdo...)

-Bonsoir! Il ne fait pas vraiment chaud, dehors... On se sent mieux ici. Qu'est-ce que tu me proposes pour me réchauffer un peu?
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Sam 19 Déc - 16:02



Tout en élégance et en raffinement malgré l'atmosphère sonore qui régnait actuellement au Bloody Cup, Anaelle se fit un plaisir d'accueillir la nouvelle arrivante :

"Bonsoir Zipporah. Comme à chaque fois que tu te donnes la peine de venir dans mon bar, tu es superbe. Ne t'inquiète pas cependant, les incubes présents ce soir savent ce qui les attend s'ils dérapent."

Zipporah a écrit:
-Bonsoir! Il ne fait pas vraiment chaud, dehors... On se sent mieux ici. Qu'est-ce que tu me proposes pour me réchauffer un peu?



"Hélas, rien de bien original. En boissons chaudes J'ai un choix assez vaste d'infusions, du café ou du chocolat chaud. Je ne peux proposer le reste de ma carte qu'à la clientèle âgée d'au minimum 16 ans."

----------------------------------------------------------



Virgile venait de pénétrer dans le Bloody Cup, et aussitôt, il sentit une vive animosité à son encontre, aussi bien dans la salle que depuis la scène où jouait Murdering Catharsis. En même temps, qu'est-ce qu'un demi-ange venait bien faire dans un pub où 75 % de la clientèle étaient des créatures de la nuit ?

"Hm... Quel cruel dilemme que celui d'apprécier la musique que joue votre plus acharné rival..."

Le Gryffondor était en tout cas bien amoché, et ça lui avait valu de se faire engueuler en beauté par Anaëlle. Quelques jours plus tôt, il s'était senti obligé de prendre la défense d'une gamine de troisième année prise à parti par un Serpentard particulièrement violent.

Suite à ce combat, le Lion Rouge avait perdu de sa superbe, et avait gagné quelques heures de retenue. Sa joue droite était enflée, un bandage médical était enroulé autour de sa tête pour désinfecter les blessures infligées par les deux coups de talon qu'il avait encaissés en pleine tempe, et il avait le bras droit en écharpe.

"Fushin... Un nom à retenir..."

Il commanda un Earl Grey à la succube qui vint prendre sa commande et le sirota tranquillement en profitant du concert.

-----------------------------------------------------------



Tout en chantant, enfin, en grognant plutôt, Matthew s'était déjà mis en quête de son repas du soir. Son regard, étonnamment profond, balayait le public. Il se déconcentra cependant en croisant celui de Virgile. Cette saleté de demi-ange avait le don de le foutre en rogne avec une incroyable facilité. D'abord parce qu'il avait obtenu les faveurs d'Anaëlle, également parce qu'il avait plus de succès auprès des filles que lui, mais surtout parce que c'était vraiment un stéréotype de Gryffondor.

Bordel, qu'est-ce qu'il fout là ? Il est venu me gâcher ma chasse ou quoi ?

A aucun moment il n'était venu à l'esprit de l'incube que le Gryffondor appréciait sa musique...
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Sam 19 Déc - 19:57

Le sourire séduisant de Zipporah se mua quelques instants en une petite moue froide et boudeuse lorsqu'Anaëlle lui fit gentiment remarquer qu'en dehors du chocolat chaud, elle n'avait pas le droit de lui servir grand chose. Et oui, malgré son apparence, la jeune fille n'aurait seize ans que dans quelques mois. Elle reprit son assurance avant de répondre.

-Je prendrais un chocolat chaud, alors. Inutile d'alerter Dumbledore sur ma présence ici en buvant un verre de trop.

Elle n'avait pas vraiment demandé la permission pour sortir du château, même si l'idée lui était venue un instant. Mais ces petites escapades au Bloody Cup avaient toujours une saveur particulière si elles restaient secrètes. Elle avait tourné ses yeux rouges vers la scène lorsqu'un autre élève de Poudlard entra. Elle ne le reconnut pas directement, puis l'histoire qui s'était déroulée dans la volière quelques soirs plus tôt lui revint en tête. Virgile, le séduisant Gryffondor, s'était fait amocher la tête en beauté par ce crétin de Fushin. Elle eut une pensé efurtive pour la pauvre Amy-Lee, que l'on avait retrouvée effondrée non loin de la volière, dans un état lamentable. Elle eut un petit pincement au coeur. Pauvre gamine. Elle ne survivra pas longtemps, dans ce monde cruel...

Ses yeux rouges et son sourire traduisaient le mépris mêlé d'admiration que lui inspirait ce parfait Gryffondor, on pouvait également percevoir un brin de moquerie dans ses paroles lorsqu'elle s'adressa à lui...

-Alors comme ça, le grand et talentueux Virgile Delacroix prend la défense d'une bimbo et en profite pour détruire la volière en tuant quelques hiboux?
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Sam 19 Déc - 20:07

    Il n'y avait pas que Virigile, ou encore Zipporah, en tant qu'élèves de Poudlard qui était venu au Bloody Cup ce soir là. Non loin de là, il y avait également une charmante demoiselle qui était arrivé tantôt emmitouflée dans une cape bordeaux qu'elle n'avait pas enlevé, mais seulement rabattu le capuchon. Mais à la différence de Virgile qui semblait clairement avouer son état de demi-ange, elle, elle cachait son côté angélique, faisant disparaitre ses ailes et son aura, paraissant être une simple sorcière de plus de seize venu écouter la musique. Elle tenait à ses plumes tout de même. Elle n'avait eu aucun problème pour s'échapper vu qu'elle n'avait pas daigné aller au repas du soir, et qu'on ne l'avait pas vu dans Poudlard depuis le midi. Elle était arrivé ici peu avant le début du concert se plaçant dans le fond de la salle, et elle s'y trouvait toujours.

    Sous sa cape bordeaux, on pouvait voir le début d'un débardeur noir, mais également le bout de tissu qui lui servait de collier, entourant bien son cou. Pour le bas, elle avait fait un effort pour paraitre un peu féminine, et moins androgyne délaissant ses jeans pour une jupe blanche assez courte, qui le haut de ses bottes, une fois assise. La demoiselle était en compagnie d'un vampire semblait-il qu'elle écoutait parlé, celui-ci la trouvant charmante, et en roulant bien les "r" je vous prie, lui parlant avec délectation de la Russie, un pays qui lui irait à merveille. Elle ne pouvait en aucun lui répondre qu'elle venait du Japon, ça ne se faisait pas, tout comme elle ne pouvait absolument pas le couper pour lui demander un nouveau verre.

    Cruelle dilemme, elle ne pouvait que se reporter sur le groupe qui jouait, une main dans ses cheveux argentés, le coude sur la table, légèrement appuyé, feignant un intérêt pour son interlocuteur, même si son ennui était palpable. Heureusement, il y avait un bon fond sonore. Elle se souvenait encore de ses ainés de Gryffondor, ses anciens aînés qui lui avait parlé de l'endroit, il y a deux ans, avant qu'elle ne parte, et qu'elle ne revienne transformé du Japon, maintenant elle faisait parti des aînés, mais de ce de Serpentard, le monde change. Enfin ne préférant pas se perdre dans ses pensées, Miori essaya de reprendre le fil de la conversation, ennuyante, mais occupante. On ne peut pas tout avoir. Mais il y avait une autre conversation qu'elle pouvait entendre. Celle de Zipporah, une fille de sa maison si elle ne se trompait pas et de Virgile, un gryffondor, ancien camarade. Celui-ci se serait battu dans la volière. Intéressant, déjà plus que cette histoire de goule dans un château du vampire à sa table. Ce fut donc plus intéressée, qu'elle écouta depuis sa table la conversation entre les deux, n'osant pas y participer, cela ne la regardant en rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Anou
Little Miss Fashion
3eme Année

Little Miss Fashion  3eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: humaine
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Sam 19 Déc - 23:59

Les quelques élèves de Poudlard présents ne s'attendaient sûrement pas à ce que la "bimbo" fasse son entrée au Bloody Cup.
Pendant longtemps Mina avait pesé le pour et le contre. Ce qui l'effrayait, ce n'était pas la musique puisqu'elle ne la connaissait pas, non c'était plutôt le fait qu'il y ait autant de créatures de l'ombre dans ce lieu. Mais les événements de la volière, qui avaient fait le tour de Poudlard, l'avaient marquée et elle en avait du mal à dormir depuis. Depuis la rentrée déjà, son envie de sortir et de s'amuser se faisait bien sentir, mais depuis cet épisode, elle devenait vitale, tout simplement vitale. Il fa-llait qu'elle se change les idées.

Bravant le froid de la mi-décembre, Mina arriva devant le Bloody Cup, il y avait quelques personnes dehors et des riffs de guitare se faisaient déjà entendre. Devant l'entrée, la présence d'un troll la fit carrément s'arrêter. Pendant quelques secondes, elle hésita. Bon elle n'était pas venue pour s'arrêter devant la porte quand même... Elle prit son mémo dans une des poches de son manteau, tentant de retenir l'expression qui la ferait rentrer gratuitement. S'avançant timidement, Mina s'adressa à lui d'une voix timide et claire, l'air impressionné :

"Euh... Je suis une... une émissaire de Belial ?.. ".

Autour d'elle, les réactions furent immédiate : quelques personnes, la cigarette au bec, eut un rire amusé, voire attendri pour les filles. Mina n'y réagit pas, c'est vrai qu'elle n'avait pas l'air de ceux qui fréquentent ce bar, elle entra en gardant un œil sur le troll, on ne sait jamais.
La jolie blonde avait passé une heure à choisir une tenue qui ne ferait pas tâche dans le décor. Sous son manteau noir aux brocarts blancs, elle portait un bustier décolleté noir et rouge, une jupe noire arrivant au-dessus du genou et des bottes noires. L'ensemble la rendait beaucoup plus féminine, seul son visage trahissait sa minorité, toutefois elle paraissait plus que 14 ans par son maquillage soigné et sa coiffure haute. L'ensemble servait son corps quasi parfait et fit tourner bien plus d'une tête lorsqu'elle posa son manteau et s'avança timidement dans le bar.

La musique lui agressa littéralement les oreilles, on voyait clairement qu'elle n'avait pas l'habitude d'entendre ce "brouhaha" qualifié de... de quoi déjà ? Du Dead métal, un truc du genre. Vraiment spécial, elle ne trouvait pas que cela avait une quelconque qualité sonore...
La jolie blonde jeta un œil sur la scène, l'apparence des musiciens était plus rebutante qu'autre chose. Elle ne reconnut pas Matthew, après tout il avait dit être "roadie" et elle ne savait même pas ce que c'était. Mina décida de chercher des têtes connues histoire de se concentrer sur autre chose que ce vacarme épouvantable. Elle ne mit pas longtemps à trouver Zipporah, plus en beauté que jamais, elle était tout simplement magnifique. A côté, sirotant un thé, se trouvait le Gryffondor qui l'avait défendue à la volière. Vu le regard que Zipporah lui lançait ils n'avaient pas l'air en très bonne entente. Non loin, au bar, se trouvait une jeune femme que Mina avait déjà aperçue, mais pas encore côtoyée. Enfin, derrière le bar, quelques serveuses et une personne qui semblait être plus importante, une jeune femme aux cheveux rouges foncés, elle aussi très en beauté. Elle semblait superviser le ballet des services et venait de s'adresser à Zipporah, mais elle n'entendit rien avec tout ce bruit rappelant vaguement l'ambiance sonore de la gastro-entérite.
Voulant fuir les regards de convoitise et la "musique", Mina s'avança vers Zipporah et le Gryffondor. D'autant plus qu'elle devait lui rendre son mouchoir... Elle avait l'air un peu gênée, on pouvait attribuer ça à la musique, c'était le cas mais elle l'était aussi vis à vis du Gryffondor, à qui elle n'avait pas parlé depuis l'incident. Elle ne connaissait que trop les railleries qui circulaient dans leur dos à tous depuis ce soir là, surtout la concernant...

"Salut ^^" je peux me joindre à vous ?.. ".
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Lun 21 Déc - 16:23

Zipporah a écrit:
Ses yeux rouges et son sourire traduisaient le mépris mêlé d'admiration que lui inspirait ce parfait Gryffondor, on pouvait également percevoir un brin de moquerie dans ses paroles lorsqu'elle s'adressa à lui...

-Alors comme ça, le grand et talentueux Virgile Delacroix prend la défense d'une bimbo et en profite pour détruire la volière en tuant quelques hiboux?


"Ne m'en parle pas : cela fait des années que je travaille d'arrache-pied pour obtenir une cohabitation pacifique et stable entre les différentes créatures qui peuplent notre monde, et cet imbécile ne trouve rien de mieux à faire que de déclencher une bagarre."

Anaëlle avait commenté la remarque de Zipporah avec une pointe d'humour, mais elle n'était pas moins en colère envers son compagnon. Depuis qu'elle avait eu vent des événements de la volière, elle avait refusé à Virgile toute marque d'affection, qu'il s'agisse d'un simple baiser, ou d'activités plus intimes. En fait, il dormait sur le canapé depuis déjà trois jours... Le Gryffondor s'était retrouvé condamné à une totale abstinence et, s'il était moins porté sur la chose que son démoniaque rival, ce châtiment s'avérait fort pénible sur le long terme. Sans compter que les rares fois qu'elle daignait poser ses yeux sur lui, il ne voyait qu'un regard lourd de reproches. Elle lui pardonnerait, tôt ou tard, mais elle avait bien l'intention d'attendre qu'il fasse le premier pas.



En temps normal, Virgile aurait renvoyé Zipporah dans les roses avec une réplique aussi cinglante que celle qu'elle venait de décocher, mais là, il n'en avait tout simplement pas le moral. En fait, il s'était comporté de manière si stupide qu'il ne pouvait que reconnaître les faits :

"Hawkins s'est cassé les dents plus d'une fois en voulant séduire Aphrodite, et moi j'ai brûlé mes ailes en essayant de me mesurer à Hadès."



"Si tu crois que tu vas te faire pardonner en me passant de la pommade, tu peux aussi bien passer la nuit sur le paillasson que ça ne m'émouvra pas plus que cela mon ange..."

Après avoir littéralement enterré vivant Virgile sous sa sourde colère, Anaëlle servit à Zipporah le chocolat chaud qu'elle avait commandé :

"Voilà pour toi ^^ "



Impitoyable... C'est en partie pour cela qu'il l'aimait. Elle lui écrasait le cœur avec des talons aiguilles, mais il l'avait mérité... Y avait-il un soupçon de masochisme dans l'amour inconditionnel qu'il vouait à sa vampirique égérie ? C'était bien possible...

Mina a écrit:
"Salut ^^" je peux me joindre à vous ?.. ".


Et voilà que l'objet du pêché débarquait, histoire de bien enfoncer le clou. Non, là c'était trop. Virgile était bien trop démoralisé pour répondre quoi que ce soit.



Contre toute attente, ce fut Anaëlle qui invita Mina à prendre un siège. Elle n'était pas vraiment jalouse, car elle savait que Virgile ne pouvait pas s'empêcher d'intervenir chaque fois qu'il tombait sur une demoiselle en détresse, mais elle avait tout de même envie de rencontrer la jeune enfant pour laquelle il s'était battu avec tant de passion :

"Bien sûr. Le bar ne sera pris d'assaut par des métalleux assoiffés de bière que dans deux ou trois chansons, profites-en pour réserver ta place ma belle..."

----------------------------------------------------



Tiens donc... Elle a fait le déplacement... Rien qu'à voir sa tête, Matthew devina aisément que Mina n'avait pas compris grand-chose à ce qu'il avait dit lorsqu'il avait pris la peine d'expliquer le courant musical auquel son groupe appartenait. Elle s'était installée au comptoir avec Zipporah et... Virgile. Bon, au moins, elle ne risquait pas de se faire emmerder par un des clients du bar, la plupart d'entre eux détestent Virgile encore plus que lui. Et ce ne serait pas la seule raison pour laquelle ils n'oseraient pas l'approcher : même avec un bras dans le plâtre, le Gryffondor restait un adversaire redoutable. Toujours est-il que la présence de Mina lui inspira une petite blague. La première chanson venait de se conclure, et le public, déjà bien échauffé, exigeait la suite :

"THE NEXT SONG IS A MADONNA COVER !!!"

Déjà, des sifflets s'élevaient dans la salle, et les insultes ne tardèrent pas à pleuvoir :

"C'est quoi cette merde ?!!"
"Va chier Asmodeus !!!"
"A Pwwwaaaaaaaaal !!!"

Tiens, il serait intéressant de savoir qui a invité Matthew à se déshabiller sur scène, c'était une voix féminine...

Plus pour le malin plaisir de taquiner Mina que pour plaire à son public, Matthew lança la seconde chanson du concert après s'être mis en accord avec le reste du groupe :

"GET INTO THE GROOVE MOTHER F*CKERS !!!"

Lien vers la version orignale

Lien vers la version jouée par Matthew

Lyrics :

And you can dance
For inspiration
Come on
I'm waiting

Chorus:

Get into the groove
Boy you've got to prove
Your love to me, yeah
Get up on your feet, yeah
Step to the beat
Boy what will it be

Music can be such a revelation
Dancing around you feel the sweet sensation
We might be lovers if the rhythm's right
I hope this feeling never ends tonight

Bridge:

Only when I'm dancing can I feel this free
At night I lock the doors, where no one else can see
I'm tired of dancing here all by myself
Tonight I wanna dance with someone else

(chorus)

Gonna get to know you in a special way
This doesn't happen to me every day
Don't try to hide it love wears no disguise
I see the fire burning in your eyes

(bridge)
(chorus)

Intermediate:

Live out your fantasy here with me
Just let the music set you free
Touch my body, and move in time
Now I know you're mine

(intermediate)
(chorus lyrics)3 times, third time fading

(Copyrights Madonna, reprise par Ten Masked Men)
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mar 22 Déc - 21:23

Le regard rouge de Zipporah était entraîné à observer les moindres détails de son entourage, surtout lorsqu’il s’agissait de personnes. Déjà rencontrés, croisés, s’ils avaient un quelconque intérêt… Elle « reniflait » les personnes intéressantes comme, excusez l’expression, un chien en rut est capable de sentir une femelle à des kilomètres à la ronde. L’ambition de Zipporah avait le même côté malsain que certaines personnes trouvent à ce « meilleur ami de l’homme » lorsqu’il se frotte désespérément au canapé pour assouvir ses pulsions… Elle était donc capable de se souvenir parfaitement du visage d’une personne qu’elle avait déjà vue, dans ses moindres détails. Le fait est qu’elle n’oubliait rien. Sa mémoire était une véritable banque de donnée reprenant tout les évènements de sa vie depuis des trois ans. Cela lui refilait de véritables maux de têtes à certains moments. Ses yeux, au lieu de se fixer sur une seule personne, visitaient les visages de chaque être présent. C’est ainsi qu’elle remarqua Miori, un peu plus loin, apparemment en pleine conversation avec un… humanoïde qui semblait lui raconter de passionnantes histoires…

Zipporah reporta son regard rouge sur Anaëlle, écoutant la réponse mi-sourire mi-colère d’Anaëlle à sa petite provocation envers Virgile. Elle avait distraitement allumé une petite boule de feu entre ses doigts et la laissait doucement rouler d’un bout à l’autre de sa main, autour de son poignet, le long de son bras pour revenir se lover en boule au creux de sa paume. Plusieurs hommes alentour semblaient hypnotisés par le serpent de feu qui glissait sur le corps de la jeune fille. Mais comme Anaëlle l’avait dit, ils savaient à quoi s’en tenir, et aucun n’oserait agresser la demoiselle, pour quelque raison que ce soit. Cette pensée de sécurité rendait Zipporah par instant encore plus provocante dans sa façon d’être. Elle répondit à Anaëlle, un petit sourire aux lèvres…

-La cohabitation pacifique est un superbe but en soi… Maintenant, si la méthode pour y arriver doit passer par l’éradication pure et simple d’idiots incapables de vie tels que Fushin, alors on peut considérer que notre preux chevalier ici présent n’a fait qu’essayer de servir ta noble cause. Maladroitement, malheureusement, sinon il y aurait un problème de moins sur cette terre. Fushin est un vrai poison…

L’absence de véritable réaction à sa provocation de la part de Virgile agrandit encore le sourire de Zipporah, ainsi que son serpent de flamme, qui continuait de s’enrouler autour de son bras, de glisser sur sa peau nue… Par instant, elle ne contrôlait plus vraiment ses émotions ni le feu qui l’habitait. C’était un de ces instants, où son esprit se perdait dans un petit brouillard d’autosatisfaction, de chaleur, une sensation de pouvoir immense… Tout en étant pleinement consciente de ses actes, elle pouvait à tout instant laisser échapper un mot ou un acte contre sa volonté. Ce qui, au vu de tous les secrets de la jeune demoiselle, était un risque énorme dont elle n’avait pas vraiment conscience. Les quelques paroles de Virgile, inspirées de la Mythologie grecque, arrachèrent un rire froid à Zipporah.

-Comparer Fushin à Hadès est lui faire trop d’honneur. Il n’est qu’un chien élevé par Arès et Athéna, dieux de la Guerre, et rendu fou par l’odeur du sang qu’il a versé. Et une fois qu’un animal a connu le goût du sang, la seule chose à faire est de l’éliminer.

Elle se délecta ensuite de la réponse d’Anaëlle, froide et ferme, qui devait avoir terrassé Virgile plus que les moqueries et l’éclat méprisant de ses yeux rouges. Zipporah ne pouvait pas dire qu’elle n’appréciait pas la présence de Virgile, ni de ressentir en sa présence le pouvoir qui s’échappait de lui, mais elle savait également que jamais, non jamais, il ne se joindrait à sa cause. C’était pour cela et pour rien d’autre qu’elle le méprisait autant. Elle pouvait, en quelques mots, convaincre la plupart des faibles esprits de la véracité de ses paroles, de l’authenticité de ses croyances et de se projets, que ce soit par la peur ou par l’admiration, elle en avait « ensorcelé » plus d’un. Mais Virgile n’en faisait pas partie. Zipporah avait compris assez rapidement que, le jour où elle montrerait son projet au grand jour, Virgile se dresserait devant elle, un des nombreux obstacles sur le chemin de son ambition. Et elle savait aussi qu’il ne serait pas facile à vaincre. C’est pour ça qu’elle avait besoin d’autres de son côté, sur qui elle pouvait compter… Et suite à plusieurs remarques entendues de part et d’autres, elle avait compris que, contre Virgile, elle pourrait compter sur Matthew…
Elle suivait donc ses pensées le long de ces potentiels chemins d’alliances futures, en sirotant le chocolat chaud qu’Anaëlle lui avait apporté, lorsque ses yeux qui parcouraient encore la salle d’un air absent tombèrent sur une petite silhouette qui ne lui était pas inconnue. Son sourire s’élargit encore. Quand on parle du loup, voilà l’agneau qui débarque. La petite bimbo blonde se trouvait ce soir au milieu de prédateurs pour la plupart bien plus dangereux que les mots et les crises de Rutsuku, même si bien moins imprévisibles. Elle avait choisi une tenue appropriée, et la façon dont elle s’était maquillée et coiffée lui donnait l’air d’un ou deux ans plus âgée que ce qu’elle n’était réellement. Du haut de ses 14 ans, elle n’avait pas plus le droit que Zipporah de se trouver dans le Bar à une heure pareille. Il ne lui fallu pas longtemps pour repérer Anaëlle, Zipporah et Virgile, et se diriger vers eux et leur demander si elle pouvait se joindre à eux. Virgile sembla très intéressé par le fond de sa tasse de thé et Anaëlle invita Mina à s’asseoir. Zipporah ajouta, quelque part entre taquinerie et méchanceté (qui pouvait savoir exactement ?)…

-Je ne crois pas que l’endroit soit approprié pour une pauvre petite fille comme toi, Mina. Et amoché comme il est Virgile ne pourra pas te défendre si l’un de ses messieurs décide de s’en prendre à toi ce soir…

Zipporah ajouta tout de même rapidemment…

-Bien que je doute qu’ils le fassent, la colère d’Anaëlle serait alors autre chose que ce petit vent froid qui souffle en ce moment sur Virgile…

C’est alors que le chanteur, que Zipporah avait reconnu, annonça un cover de Madonna, déclenchant quelques cris indignés dans la salle. Décidément, tout allait de mieux en mieux ce soir. Ou tout semblait aller de mieux en mieux. Le brouillard de bien-être dans l’esprit de Zipporah s’étendait, sans qu’elle s’en rende compte… Elle s’adressa de nouveau à Mina…

-Ma belle, il me semble que Matthew t’a vue arriver et t’offre cette chanson…
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Anou
Little Miss Fashion
3eme Année

Little Miss Fashion  3eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: humaine
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mar 5 Jan - 18:37



"Je ne peux que t'approuver Zipporah, comme toujours".

Elle lui adressa un sourire en coin. La Serpentard avait un point de vue qui intéressait souvent la vampire, elle trouvait toujours de l'intérêt à leurs entretiens. Cette jeune fille l'intriguait par son attitude mêlant de la provocation et un sens de la répartie développé.
Pourtant, il y avait foule ce soir et Anaelle dut se résoudre à quitter le petit groupe.

"Je vous abandonne quelques instants, des serveuses succubes doivent toujours être surveillées...".

En effet, ses serveuses étaient aussi ses protégées et certaines, encore en intégration, avaient parfois du mal à laisser leurs instincts de côté. La vampire s'éloigna en jetant à Virgile un regard qui, cette fois, était plus empli de malice que de reproches. Elle était sadique, mais là il fallait bien admettre que le pauvre ange en prenait pour son grade ce soir. Quoi qu'il en soit, elle gardait un œil sur le petit groupe, histoire de suivre la situation on ne peut plus intéressante.

Mina quant à elle suivit l'invitation de la jolie vampire et prit un tabouret. De suite, elle essuya les remarques empoisonnées de sa camarade d'école, qui jouait avec le feu comme souvent. Il faut dire que depuis quatre mois qu'ils avaient cours, elle commençait à se faire au caractère provocateur de cette beauté sombre. La jolie blonde ne répondait pas toujours, mais elle regardait Zipporah dans les yeux avec son air malicieux un peu hautain, histoire de dire qu'elle ne se laissait pas faire.
Cette fois-ci, Mina lui aurait bien fait remarquer qu'elle non plus n'avait rien à faire là, mais elle n'en eut pas le temps : le grogn... hm, "chanteur", venait d'annoncer un titre de...

Madonna O_O !!

Citation :
-Ma belle, il me semble que Matthew t’a vue arriver et t’offre cette chanson…

Ses yeux éberlués se tournèrent vers le chanteur, maquillé avec une truelle. Bon forcément pour les adeptes de ce genre de musique ça allait, mais pour une pro du maquillage c'était un vrai massacre. Au bout de quelques secondes, elle reconnut enfin Matthew grâce à ses yeux. Son visage exprima pendant quelques secondes un air éberlué.

"C'est Matthew là O_o j'y crois pas... ".

Il avait bien caché son jeu celui-là ! Il était carrément chanteur du groupe. M'enfin, cela n'empêcha pas Mina de trouver cette musique toujours aussi inaudible. Il ne lui fallut que quelques secondes pour trouver que cette reprise ne faisait pas honneur du tout à la sublime madone que Mina aimait tant. C'est fou jusqu'où ce garçon pouvait aller pour la taquiner. Se rendant compte de l'air étonné, limite scandalisé, qu'elle avait, la jeune blonde se redressa sur son tabouret et reprit son air malicieux et droit. Une serveuse lui demanda ce qu'elle désirait boire, elle commanda un diabolo fraise. Finalement, cet épisode l'avait plutôt amusée, même si elle ne le montrait pas.

On approchait de la fin de la chanson. Mina se souvint alors qu'elle devait rendre son mouchoir au Gryffondor, ce qui s'annonçait comme difficile, parce qu'il l'avait carrément ignorée... Drôle comme on peut passer de gentleman à goujat en deux rencontres. Mais Mina n'était pas du genre timide, elle ouvrit son petit sac et en sortit le mouchoir blanc, parfaitement plié et sentant le lilas. Elle se tourna sur son tabouret pour être tournée vers le jeune homme uniquement.

"Je voulais juste te rendre ça...".

Elle aurait aimé lui dire bien plus, comme "j'espère qu'on pourra se revoir en d'autres circonstances", mais il n'avait franchement pas l'air d'humeur à discuter. Mina lui tendit son mouchoir, espérant juste ne pas se prendre de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mar 5 Jan - 22:09



Le moral de Virgile, originellement au trente-sixième dessous, remonta d'un cran lorsqu'il croisa le regard d'Anaëlle, qui s'était fait nettement moins insupportable alors qu'elle partait faire un tour en salle pour s'assurer que ses employées gardaient des rapports strictement professionnels avec les clients. Ce fut pour l'ange un véritable don du ciel, enfin elle était disposée à pardonner son intempérance. Bon, il aurait encore à formuler des excuses, mais il allait sans doute à nouveau être autorisé à dormir dans le lit conjugal cette nuit. Cette perspective réjouissante le rendit tout de suite plus aimable envers la blondinette qui entendait lui rendre son mouchoir. Il reprit possession du morceau de tissu avec un sourire chaleureux :

"Merci Boucle d'Or. Désolé de t'avoir ignorée, j'ai l'esprit un peu embrouillé depuis cette bagarre. Il faut dire que je ne m'y suis pas montré sous mon meilleur jour. Et que dire de l'état dans lequel je suis aujourd'hui..."

C'était un fait, Virgile s'était émoussé. Pendant la période de paix qui avait succédé à la première incursion du Seigneur des Ténèbres, il avait perdu l'habitude de combattre. Il n'a été confronté que trop brutalement à la réalité lors de ce duel dans la volière. Contrairement à lui, Rutsuku Fushin n'a jamais perdu de vue l'éventualité d'une nouvelle guerre, et s'est toujours tenu prêt à reprendre les armes si le besoin s'en faisait sentir. Virgile lui, s'était complu dans la paresse et se reposait sur ses lauriers. Voilà en quoi le Fléau des Catacombes lui avait été supérieur... Etrangement, il lui avait rendu service en lui mettant une branlée, car cela avait motivé l'aïon à reprendre l'entraînement.

"Fushin avait tout de même raison sur un point : je dois arrêter de me voiler la face et accepter la part monstrueuse qui réside en moi. Je ne deviendrai réellement fort que de cette manière. Je ne le remercierai pas pour autant ceci dit."
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Minerva McGonagall
Sous Directrice
Responsable des Gryffondors
Professeur de Métamorphose
Sous DirectriceResponsable des GryffondorsProfesseur de Métamorphose
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mar 5 Jan - 22:46

Depuis quelques temps, les problèmes s'étaient succédés dans l'école... En fait, depuis l'arrivée du jeune Potter, qui était dans sa maison - et dont la vieille femme ressentait de la fierté -... Tout allait de travers. Le cambriolage raté de la Banque Gringotts, la Pierre, un troll des Montagne qui arrive lors de la fête d'Halloween, la blessure de Severus par Touffu, l'arrivée de deux Aurors en renforts de la sécurité et même la destruction de la volière par deux élèves, l'assassinat des Licornes dans la Forêt Interdite... Et encore, Dumbledore l'avait averti hier qu'un élève avait agressé Mademoiselle Pandora Hampton durant cette même fête d'Halloween. Ca en faisait beaucoup tout de même ! Cela, sans compter les divers élèves à problèmes dont le corps professoral devait faire face... Outre le traditionnel problème de Zipporah Blackwood, qui était le même depuis qu'elle avait mit les pieds ici, il fallait aussi avouer que Amy-Lee n'était plus du tout elle même depuis l'incident de la volière... Mais c'était sans compter sur les deux gros problèmes que connaissaient l'école ces derniers temps, qui était Fushin et Kernil. Si bien que cette dernière était calme, mais que cette Gryffondor ait tant changé la peinait profondément et qu'elle voulait l'aider, autant que le premier était insupportable au possible. Si cela était dans les pouvoirs de la Directrice-Adjointe, elle l'aurait coller en retenu pour autant d'heures que cet élève avait séché les cours, au minimum.

Du coup, Minerva avait besoin d'un sacré remontant, et elle savait que le jus d'oeillet n'allait pas suffir pour lui remonter le moral. Pour cela, il n'y avait pas de mieux qu'une cuisse d'hyppogriffe, comme le faisait à merveille la tenancière de ce bar, Anaëlle Tepes.

Elle s'avançait tranquillement vers ce bar, lorsqu'elle entendit la musique au loin... Enfin, ce n'était pas de la musique, ce n'était que des cris. Comment ces jeunes appelaient ça ? Du Death Metal ou quelque chose de ce genre, qui n'était pas du tout au goût de l'enseignante de métamorphose. Non, ils ne pouvaient pas jouer de la musique classique ou même traditionnelle écossaises, même si cela était un remix. D'un autre côté, comme la clientèle était des démons de la nuit, en grande majorité, cette musique leur était la plus appropriée.

Lorsqu'elle arrivat enfin au Bloody's Cup, elle paya l'entrée au Troll Videur. Puis, elle rentra lors du remix de Madonna. C'était quoi ce genre de musique ? Cela sidérait la vieille femme qu'elle en restait estomaquée pendant quelques instants. Regagnant rapidement son calme, elle regarda tout d'abord autour d'elle, pour voir une table de libre... A sa grande déception, il n'y en avait aucune. Cependant, lorsqu'elle vit vers le comptoire plusieurs élèves de Poudlard, sa sévérité reprit le dessus, avant de se rendre compte d'une chose... Elle avait autorisé Hawkins afficher sa publicité pour le concert... Il était donc normal d'en retrouver ce soir-là. Minerva poussa alors un soupire. Elle était fautive et ne pouvait donc rien dire aux autres élèves.

Sans attendre davantage, elle se dirigea vers le comptoire, entre le groupe de Zipporah, Mina et Virgile, et Miori avec son vampire des plus bavards. Habituellement, elle aurait prit la parole... Mais pas cette fois. Elle ne voulait pas prendre la parole...

"Fushin avait tout de même raison sur un point : je dois arrêter de me voiler la face et accepter la part monstrueuse qui réside en moi. Je ne deviendrai réellement fort que de cette manière. Je ne le remercierai pas pour autant ceci dit."
"Monsieur Fushin est très doué pour démoraliser tout le monde et prouver à tous qu'il a raison, même quand il est dans le faux."

La Directrice-Adjointe n'avait pu se retenir de dire cela. Depuis quelques temps, Fushin l'insupportait par son attitude des plus déplorables.

Puis, elle tourna son visage vers eux. Malgré son air sévère, elle n'allait pas les renvoyer à Poudlard. Après tout, c'était de sa faute.

"Bonsoir à vous."
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mer 6 Jan - 22:20

"Monsieur Fushin est très doué pour démoraliser tout le monde et prouver à tous qu'il a raison, même quand il est dans le faux."



Virgile s'était laissé surprendre. Bon Dieu, il ne faisait même plus attention aux auras qui l'entouraient. Pour le coup il avait autant de perception sensorielle qu'un sorcier en devenir qui recevait sa lettre d'admission à Poudlard :

"Madame MacGonagall. Quelle excellente surprise... Une dame aussi raffinée que vous n'est pas venue pour le concert tout de même ?"

----------------------------------------------------



Ah c'était vraiment trop bon... Il s'était attiré une certaine antipathie de la part du public, même si au final ils avaient aimé ça, mais la tronche de Mina valait tous les vivats du monde. Il décida de revenir à quelque chose de plus... traditionnel dirons-nous.

Surtout que cette vieille chouette de Mac Gonagall venait de faire son entrée, il était grand temps de faire une concession à la mélodie avec une chanson un peu plus soft s'il ne voulait pas voir sa prestation interrompue prématurément. Mais bon, ce qui est soft pour Matthew peut très bien paraître ultra-violent pour d'autres, advienne que pourra...

"A cool song to take a break guys, enjoy it..."

La chanson soft selon les critères de Matthew

Et comme le lecteur commence à en avoir l'habitude (et j'espère qu'il me pardonnera mon anachronisme, cette chanson faisant partie d'un album qui n'est sorti qu'en 1993, ceci dit Gallery of Suicide n'est sorti qu'en 1998, je suis plus à une aberration près
), les paroles :

Force of anger, Mordant senseless wrath

Manifold is the Terminus of oneself
Invocate ye lord of the Left-behinds
Preserve a seat for the weakened minds
Reserving that limpid yet so used
Veil of deceiving hostility
Close now is the threshold of insanity
Neverending force of hatred,
Fear, them darkened spheres
Deprecated existence, Manifest of darkness be
Manifest for unspeakable actions
Fire sermons to condemn those fallen
Fallen from pride, fallen from the manger
Father, lend to me thy wisdom, Thy wisdom of old
Now all is clear:
"Pierce the side of the neverending blindness
Then thereby be it stated in the name of the forgotten
Father of Light, Father of Darkness
-I will not implore to no master of thine!"
Everflaming
Intemperate malice in the extreme
Forms are twisted, Everfalling
Crescent skies, the wait, The calling
Eyes unseeing, Stars rearrange
Tears of our blood running from the runes
Misgivings fall silent
Excitement stir up the spheres
My sweet Norderland
To reap the fields of ignorance and lies
Trails of omission swept away
Never be found again
Release of agony
So Hebulous, yet ominous is the Terminus
Flames of Hatred burn me
Firesoul - Hear me, Blinded fool
-Take heed to the forgotten twilight
Now kneel to the omniscient twilight
Crimson Winds, Ornaments in the dark
The weep of pain, Drowned by tears
Drowned by tears of Northerly blood
Runes of force,
Fulfillment of a sombre ordeal I know
"Pierce the side of the neverending blindness
Then thereby be it stated in the name of the forgotten
Father of Light, Father of Darkness
-I will not implore to no master of thine!"
Everflaming
Everlasting lust for wisdom and for solitude
Coming of dawn, Knowledge in the image of flesh
Unbridled to the world I wander now
Light cast upon this place of mysteries
Truth hurts for my tongue is venomous
Unbound yet bound for disbelief
Darkness, I grasp your every nerve
Everflaming now and forevermore


(Copyrights Dark Tranquility - album Black Wings of Destiny)
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Jeu 7 Jan - 15:07

    Miori avait suivi la plupart des conversations sans s'imposer, après tout savoir que Rutsuku était quelqu'un de mauvais qui provoquait des ennuis et tout ce qui s'en suit était assez intéressant pour qu'elle écoute la conversation, mais pas au point qu'elle se lance dans celle-ci, de plus elle devait toujours écouter ce vampire de Russie ô combien bavard, ce qui en soit ne lui facilitait pas la tache, heureusement, le vampire se contentait de simple hochements de têtes ou encore d'un simple regard pour continuer. Et puis de nouvel personne était arrivé. La jeune Mina qui avait fait parler d'elle, que ce soit avec Hawkins sur la scène ou encore avec le fameux Fushin, contre qui elle avait été défendue par Virgile qui s'était pris une raclée.

    Et puis il y avait eu une nouvelle personne qui avait fait son apparition, surprenant tout le monde. Le professeur McGonagall, son ancienne directrice. Sans doute une des rares personnes qu'elle n'avait pas envie de voir en tête à tête, heureusement il y avait du monde autour d'elle. La musique changea également peu après la réplique du professeur, laissant entendre les guitares sous un air saturé. Certes c'était plus soft que précédemment, mais il faudrait peut-être expliquer à Hawkins le sens du mot soft, enfin, autant ne pas perdre de temps là-dessus.

    « Delacroix, je doute que le professeur ait un gout si détonnant en musique »
    rétorqua l'ange de sa place, sirotant alors un Irish Coffee que le vampire lui avait emmené. « Sans vouloir me permettre un jugement bien sûr professeur. » ajouta-t-elle sans pour autant abaisser sa capuche et montrer son visage.

    Elle ne s'était pas permise d'appeler Virgile par son prénom comme avant, après tout elle était à Serpentard, et n'avait plus rien à voir avec la Miori qu'avait pu connaître Virgile. Entre la gamine qui avait fui à la fin de sa quatrième année avec son petit ami, et la jeune femme revenu, il y avait d'énorme différence, et pas seulement l'apparence, ou la voix calme, froide et brin sardonique qu'elle avait utilisé pour parler à l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Ven 8 Jan - 22:52

Les yeux rouges de Zipporah brûlaient d’un feu étrange, indiquant à ceux qui la connaissaient un temps soit peu qu’elle n’était plus dans son état normal. Le sourire qui flottait sur ses lèvres était un sourire absent, lointain, et tout son visage donnait une impression de brûlure froide et de triomphe. Il n’arrivait que très rarement que la jeune fille entre dans une des ces transes de trop grande confiance en soi. Le brouillard qui recouvrait son esprit l’empêchait de prendre conscience de la façon dont elle agissait, de ce qu’elle disait. Elle ne surveillait aucune de ses paroles, au risque de blesser quelqu’un, ou de se nuire à elle-même en avouant certains des secrets les plus sombres de sa famille. Elle ne se rendit pas vraiment compte du fait qu’Anaëlle s’éloignait du groupe vers la salle. Cela ne l’intéressait pas vraiment, d’ailleurs. Anaëlle était une personne intéressante, mais Zipporah ne comptait pas vraiment sur sa collaboration immédiate à ses projets futurs. La cohabitation entre les espèces selon Anaëlle ne comportait sûrement pas un certain niveau d’asservissement des moldus par les sorciers et autres créatures magiques.
Le serpent de feu de Zipporah s’était immobilisé autour de son bras gauche, brûlant gentiment, comme ronronnant, continuant toujours d’hypnotiser certains autres clients. De l’index de sa main droite, elle caressait distraitement les petites flammes orange et jaunes. Le regard hautain et malicieux que lui lança Mina agrandit légèrement son sourire, qui se mua en rire face à la réaction de Mina lorsqu’elle entendit le massacre proféré sur la chanson de Madonna, et lorsqu’elle reconnut Matthew derrière son maquillage de scène. Après avoir commandé un diabolo fraise, la petite rendit son mouchoir à Virgile qui avait retrouvé son sourire.
Zipporah prêtait une oreille distraite à ce que disait Virgile. Elle n’aimait pas vraiment la façon dont il avait prit la chose. Si Virgile comptait devenir plus fort, elle n’aurait que plus de difficultés à le vaincre une fois le moment venu. Elle s’apprêtait à lancer une réplique plus qu’acerbe lorsque la voix de la directrice de la maison des Gryffondors retentit en réponse aux dernières paroles de Virgile. Zipporah ne laissa paraître aucune surprise. En temps normal, elle aurait prit un ton sage et suave pour saluer le professeur, mais ce soir quelque chose l’en empêchait, et c’est avec un rictus désagréable posé sur les lèvres qu’elle fit cette remarque, sans s’adresser à personne en particulier.

-Il semblerait donc que le monde entier se soit juré de me gâcher ma soirée…

Matthew leur offrait à présent une nouvelle chanson, et Miori laissa enfin entendre sa voix dans la conversation, répondant à la place de McGonagal à la question posée par le jeune homme. Le ton qu’elle avait employé pour s’adresser à Virgile rappelait à Zipporah sa propre façon de discuter avec les gens. Zipporah n’aimait aucunement Miori. Une ancienne Gryffondor revenue à Poudlard tout en changeant de maison ? La fille aux yeux rouges méprisait Miori et, en cette soirée, au milieu de son brouillard, elle ne voyait aucune raison de le cacher… Tout en buvant son chocolat chaud, elle s’adressa à Virgile.

-Faut-il que tu sois tombé bien bas pour qu’une traitresse à ta propre maison ose se moquer de toi aussi ouvertement. Comme je regrette que mes propres parents m’aient refusé une éducation décente dans une école digne de ce nom. Au Durmstrang, aucun élève ou même aucun professeur n’oserait manquer de respect à un professeur ou un élève plus puissant.
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Anou
Little Miss Fashion
3eme Année

Little Miss Fashion  3eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: humaine
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Sam 9 Jan - 20:34

Le changement de ton du jeune homme suffit à souffler les
inquiétudes de Mina, le sourire rendait ce garçon encore plus mignon qu'il ne l'était déjà...

Wouaaw, trop craquant ^____^ en plus je mettrais ma main au feu qu'il est français, cet accent ne trompe personne, surtout pas moi. Aaaah *_* ...

L'esprit en béate admiration, Mina tombera sûrement de haut lorsqu'elle apprendra enfin que ce charmant Gryffondor était déjà pris... Mais pour l'heure, elle voulait au moins savoir comment il s'appelait. L'air enjoué, elle ouvrit la bouche pour répondre, lorsque quelqu'un derrière elle la devança. Une voix qu'elle connaissait bien...

La jolie blonde se retourna sur son tabouret pour tomber sur le professeur McGonagall. Mince alors, est-ce qu'elle était venue renvoyer à Poudlard les élèves de moins de 16 ans ?

Citation :
"Bonsoir à vous."

Bien qu'ayant toujours un air étonné sur le visage, Mina articula un "bonsoir professeur" en veillant à ne pas hausser le ton plus que ça. De par son attitude, elle s'était déjà pris quelques heures de retenue et même si elle n'était pas vraiment une élève à problèmes, comme Rutsuku dont ils parlaient en ce moment, il lui était arrivée de faire des siennes. La dernière chose que la jeune fille voulait, c'était se faire renvoyer à Poudlard avec convocation de sa
mère à la clé. Une humiliation qu'elle ne supporterait pas.

Apparemment, la professeur n'était pas venue les ramener au bercail, elle semblait même un peu démoralisée, bien que toujours digne et forte, comme elle le paraissait toujours. Mina gardait ce respect de mise envers la directrice adjointe, notamment parce qu'elle la trouvait juste dans ses décisions. La jolie blonde attrapa la paille de son verre, sirota son diabolo et écouta les échanges qui suivirent. Pour une fois que les remarques acerbes de sa camarade de Serpentard ne la visaient pas, elle n'allait pas s'en plaindre ! Elle apprécia beaucoup l'intro de la chanson que jouait Murdering Catharsis à présent, même si elle avait toujours autant de mal avec le vocal.





Dès qu'elle entendit le nom de MacGonagall, Anaelle s'empressa de revenir près du comptoir. Cette vénérable professeur était une habituée du Bloody Cup, elle la respectait beaucoup, notamment en temps qu'ancienne élève de Poudlard. Un sourire aux lèvres, l'air conciliant, la vampire s'approcha de Miss MacGonagall.

"Professeur, quel plaisir de vous voir ! Je vous en prie prenez place, cette table vient de se libérer".

Elle lui montra une table à côté de celle de Virgile, puis désigna le petit groupe d'élèves.

"Je me porte garant du comportement de ces jeunes gens, ils sont venus se détendre un peu rien de méchant ^^
Je demande au chef de vous préparer notre spécialité ?.. ".

La spécialité était bien sûr la cuisse d'hyppogriffe, Anaelle savait que la professeur l'appréciait.
Il y avait pourtant autre chose que la comtesse avait remarquée. Cette jeune femme qui écoutait le flot intarissable de paroles qu'un vampire lui déversait dans les oreilles. Son regard lui avait mis un doute, mais quand elle l'avait entendue parler, elle en fut certaine.

Miori...

Une amie précieuse à ses yeux, autant que son petit ami. Ils étaient partis ensemble, et aujourd'hui elle était là, seule, sous une apparence différente...
Pour avoir vécu l'expérience du changement d'identité, Anaelle savait qu'on pouvait avoir de solides raisons de vouloir enterrer une partie de nous-mêmes sous une autre apparence, un autre nom... Elle ne voulut pas rappeler à Miori des souvenirs douloureux et décida, au nom de leur ancienne amitié, de faire comme si de rien n'était.
En attendant la réponse de miss MacGonagall, elle se contenta de lui adresser un regard. Peut être comprendra-t'elle, peut être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Minerva McGonagall
Sous Directrice
Responsable des Gryffondors
Professeur de Métamorphose
Sous DirectriceResponsable des GryffondorsProfesseur de Métamorphose
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Dim 10 Jan - 16:27

A peine que la Directrice-Adjointe arriva au comptoire, qu'elle fut abordé immédiatement par Anaëlle. Ah, cette charmante Anaëlle Tepes... Une de ses anciennes élèves, bien élevée, et surtout avec un grand idéal. Malgré qu'elle fut à Serpentard, Minerva avait une grande estime pour la descendante de Dracula.

"Je me porte garant du comportement de ces jeunes gens, ils sont venus se détendre un peu rien de méchant ^^"
"Ne vous inquiètez pas, Anaëlle. Je ne suis pas ici pour les punir, étant donné que j'avais laissé l'affiche du concert dans le château. Mais, il faut bien quelqu'un pour surveiller les jeunes qui sont ici."
"Je demande au chef de vous préparer notre spécialité ?.. "
"En effet, je désirerai bien votre si exquise spécialité, Anaëlle. Si vous avez aussi un jus d'oeillet, je ne serai pas contre non plus."

Bien entendu, la vampire savait parfaitement que l'enseignante appréçiait le roti de la cuisse d'Hyppogriffe, mais aussi les jus d'oeillet. Par contre, sur ce point-là, il était rare pour le pub d'en obtenir. Après tout, ce pub avait une clientèle de créatures de la nuit plus diverses les unes des autres... Mais outre les vampires, ceux qu'il fallait surtout surveiller, c'était les démons de la luxure... Ceux qu'on appelait plus connumément Incube et Succube.

Dire qu'il y avait une enseignante qui était une Succube... Que dire sur Lucrezia ? Minerva l'avait eu en tant qu'élève... de Serpentard, en plus. Bien qu'elle était bien éduquée, la Cantarella avait eu du mal à dominer ses instincts... Le nombre de fois qu'elle avait eu des retenues pour atteinte aux bonnes moeurs... Cela avait conduit la Directrice des Gryffondor a ajouter une règle pour les relations plus que rapprochés dans le règlement.

La cadette du groupe la salua d'une faible voix, tandis que Virgile était surpris de la voir ici. Après tout, il était normal. Une personne âgée telle qu'elle ne venait certainement pas écouter un concert quelconque d'un groupe de Death Metal, même s'il était tenu par un de ses élèves. D'ailleurs, le chanteur qu'était Matthew Hawkins semblait avoir remarqué la présence de McGonagall et changea un peu son répertoire, le rendant plus doux... Mais toujours agressif, au goût de de la personne âgée. Soft n'était pas vraiment un mot que connaissait l'Incube... Déjà de la manière dont il abordait les filles avec son langage des plus crus...

"Madame McGonagall. Quelle excellente surprise... Une dame aussi raffinée que vous n'est pas venue pour le concert tout de même ?"

La vieille femme allait répondre lorsque, justement, Miori Kernil encapuchonnée répondit à sa place. Cependant, cela n'avait qu'irrité la Serpentard de Cinquième Année. Zipporah l'accusa même de manquer de respect à un professeur, avant de marmoner quelques peu sur Poudlard et Dumstrang.

"Et bien, Mademoiselle Blackwood, il semblerait que nous ayons des notions différentes du mot respect."

La Directrice Adjointe n'était pas comme Dumbledore. Elle ne s'énervait pas quand un élève se plaignait de Poudlard. Après tout, il y avait chaque année son lot d'agitateurs perturbés, d'ambitieux à l'esprit mal placé et de bons élèves travailleurs...

Elle fit alors à l'attention de la jeune ange japonaise, toujours de sa mine sévère, mais accueillante :

"Je vous remercie d'avoir répondu à ma place, Madame. Veuillez donc vous joindre à nous." fit-elle, en mettant de côté l'attitude de Zipporah.

Mais elle gardait tout de même à l'oeil la Serpentard enflammée. Son état actuel ne lui disait rien qu'il aille...
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mer 13 Jan - 23:09

-Faut-il que tu sois tombé bien bas pour qu’une traitresse à ta propre maison ose se moquer de toi aussi ouvertement. Comme je regrette que mes propres parents m’aient refusé une éducation décente dans une école digne de ce nom. Au Durmstrang, aucun élève ou même aucun professeur n’oserait manquer de respect à un professeur ou un élève plus puissant.



Une traîtresse à ma maison ?

Virgile s'intéressa d'un peu plus près à cette fille encapuchonnée qui connaissait son nom de famille, mais qui ne lui rappelait aucune de ses connaissances. Déjà, elle dégageait une aura similaire à la sienne, elle n'était pas rassurante pour autant. En fait, c'était l'aura typique d'un ange qui s'était laissé sombrer dans les Ténèbres. Au lieu d'être chaleureuse et réconfortante, son aura était glaciale et oppressante. En établissant une corrélation entre son timbre de voix et les dires de Zipporah, il parvint enfin à mettre un nom à cette personne.

Miori Tsukasa ? Qu'est-ce qui a pu te faire opérer un tel revirement ?

De la même manière que Zipporah jouait avec un serpent de feu, Virgile matérialisa une petite sphère de lumière dans la paume de sa main valide, histoire de lui montrer que ce n'était vraiment pas le moment de le mettre en rogne, bien qu'il était diminué par ses blessures :

"Le respect est affaire de perception. Et la personne la plus irrespectueuse jusqu'à maintenant n'est pas cette Japonaise encapuchonnée..."



Bien que ça n'allait pas plaire au public, Matthew dut se résoudre à conclure le concert.Mac Gonagall se montrait tolérante, mais il n'y avait aucun risque qu'elle accepte que les élèves rentrent bien tard à l'école. Non pas que l'incube soit soucieux de respecter le règlement intérieur de Poudlard, mais l'organisation d'autres concerts dépendait essentiellement de l'humeur de cette vieille chouette. Il décida donc de terminer sa prestation avec une chanson qu'il avait spécialement préparée pour ce sale poseur de Delacroix :

"THIS WILL BE OUR FINAL SONG FOR TONIGHT !"

Les réactions hostiles ne se firent pas attendre. La plupart des personnes présentes s'attendaient à un set beaucoup plus long...

"Quoi déjà ?
- Putain l'arnaque !!!
- Va crever !!!"



"Pour un concert à 7 Mornilles l'entrée ils espéraient quand même pas qu'on allait se crever le cul à jouer pendant une heure et demie non plus..."



"THIS LAST SONG IS CALLED : WHERE DEAD ANGELS LIE !!!"

Lien vers la chanson en question

Les paroles :

In the dawn an angel was dancing
Surrounded by an aura of light
But in the shadows something was watching
And with patience awaiting the night

Mournful night, attractive night
Your dark beauty obsesses me
An angel bewitched by the shadows
And seduced by the whispering lies

A spell was cast and the sky turned red
The angel's heart froze to ice
The blackness that falls is coming to stay
Under the snow lies angel cold

Dusk has passed and a cold morning breeze
Is sweeping all over the plain
On the ground lies an angel with skin so pale
On her face an image of pain

Snow is now falling to the frozen ground
The angel is covered by white
Frost is spreading across the plain
To welcome the eternal night

The dress is white with crystals of ice
And frozen roses so red
Roses of blood from an innocent soul
On the plain lies an angel dead

A spell was cast and the sky turned red
The angel's heart froze to ice
In the gloomy sky black clouds were gathering
The silence was broken by cries

A spell was cast and the sky turned red
The angel's heart froze to ice
In the gloomy sky
The silence where dead angels lie

Touch the snow
Caress the lifeless sculptures
Die!

The blackness that falls is coming to stay
Under the snow lies angels cold
Yet with each crystal of frost that is falling
Another story is told

A spell was cast and the sky turned red
The angel's heart froze to ice
In the gloomy sky
The silence where dead angels lie


(copyrights Dissection - album Storm of the Light's Bane)



La sphère luminescente dans la main de Virgile augmenta légèrement de diamètre, mais elle n'était plus destinée à Zipporah. Son attention se tourna rapidement vers la scène. Il n'était plus ni déprimé, ni de bonne humeur. Par contre, il était clairement énervé à l'encontre du chanteur :

"Il me dédie la dernière chanson, quel garçon charmant..."
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Jeu 14 Jan - 0:16

    Ce genre de situation était étrange. Même Miori pouvait en convenir. Se faire "attaquer" de plein fouet verbalement par une demoiselle qu'on ne connaissait que de nom, et encore parce qu'elle avait une réputation, voila qui était bien étrange. Après tout Miori, n'avait pas le souvenir d'avoir un jour déplu, ou fait quoi que ce soit pour énerver la jeune Blackwood. Peut-être qu'avant elle aurait hurlé, trépigné, répondu, ou que savait-elle encore, mais maintenant ... « Faut-il que tu sois tombé bien bas pour qu’une traitresse à ta propre maison ose se moquer de toi aussi ouvertement. » Traitresse à sa maison hein ... Bon d'accord avouons-le de ce côté, Zipporah, n'avait guère tort, mais ce n'était pas comme si, la jeune femme se permettait d'insulter tous les Gryffondors qui passaient par là, non elle n'avait juste plus les qualités pour être à Gryffondor voila tout. « Comme je regrette que mes propres parents m’aient refusé une éducation décente dans une école digne de ce nom. Au Durmstrang, aucun élève ou même aucun professeur n’oserait manquer de respect à un professeur ou un élève plus puissant. » Respect ?!! C'était là, la chose qui avait sans doute le plus déplut à notre jeune ange. Elle était respectueuse, juste joueuse. Le manque de respect ne venait pas de sa part, loin de là ...

    Soupirant de manière visible, et appuyant sa tête nonchalamment contre sa main, elle signifiait bien l'ennui de la chose, et surtout l'ennui que la jeune Serpentarde lui apportait. D'ailleurs en regardant autour d'elle, elle croisa le regard de la patronne Anaëlle. Une bonne amie à elle ... Anaëlle qui avait toujours était là pour elle et ... Kallo. Son masque de froideur sembla se fissurer un instant tandis qu'elle adressait un mince sourire à la descendante de l'empereur Vlad Tepes. Un doux sourire qui ramenait forcément en arrière, à la Miori d'avant. Un sourire, avant que tout ne s'efface et qu'elle ne retrouve son air impassible et ennuyé, quoi qu'elle était également énervé contre Zipporah, mais elle n'avait eu le temps de répondre, car déjà deux voix s'était interposé, prenant en soi sa défense. « Et bien, Mademoiselle Blackwood, il semblerait que nous ayons des notions différentes du mot respect.» Le professeur de Métamorphose bien sûr, et cela la fit sourire. Madame McGonagall avait toujours était quelqu'un de très partiale, et encore une fois elle le montrait.

    « Le respect est affaire de perception. Et la personne la plus irrespectueuse jusqu'à maintenant n'est pas cette Japonaise encapuchonnée... » Virgile. Elle aurait pu carrément rabaisser Zipporah après cela, se montrer mordante, cassante, mais elle n'était pas du genre à achever un ennemi déjà à terre. Enfin ennemi, le mot était grand, mais le genre de remarque que la jeune fille avait laissé entendre ne laissait aucun doute. De plus, elle avait encore des ressources, au vu de la boule de feu avec laquelle elle jouait, et de Virgile qui venait de faire également apparaître. Joyeux comme ambiance. « Je vous remercie d'avoir répondu à ma place, Madame. Veuillez donc vous joindre à nous. » Miori eut comme une moue pensive, avant d'acquiescer d'un signe de tête s'excusant auprès son "compagnon" de table, avec quelques mots glissés dans son oreille, et des au revoir bien trop enthousiaste de la part du vampire bavard. Se levant, elle fit glisser enfin le capuchon de sa cape bordeaux, révélant la cascade de boucles argentées, nacrées, qui lui servait de chevelure.

    « Je vous remercie professeur. Mais je ne voudrais guère déranger ... Après tout certaines personnes m'ont bien fait comprendre leur animosité. »

    Elle se référait à Zipporah bien sûr, le tout dans un ton doux et velouté, quoi que assez neutre, pour quelqu'un qui était prêt à sauter à la gorge de la Serpentarde brune qui avait osé l'appeler traitresse, et surtout lui dire qu'elle n'avait aucun respect. « Il me dédie la dernière chanson, quel garçon charmant... » La remarque de Virgile, la fit rire, d'un petit rire cristallin et léger, tandis qu'elle affichait clairement un air moqueur. Elle ne put d'ailleurs se retenir d'ajouter, ne faisant ainsi plus cas de Zipporah et de son attaque verbale, en changeant de sujet : « Cela prouve qu'il a assez d'estime pour toi, vu que tu as au moins une chanson rien que pour toi... Digne d'intérêt d'Hawkins, c'est en effet charmant ... »
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Anou
Little Miss Fashion
3eme Année

Little Miss Fashion  3eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: humaine
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: A   Ven 15 Jan - 15:20



Ainsi la directrice-adjointe venait chaperonner un peu tout cela. Anaelle trouva ce comportement ouvert d'esprit et en fut enchantée. Virgile n'avait pas manqué de lui raconter les événements qu'il y avaient eu à Poudlard, notamment les exploits du jeune Harry Potter dont on parlait tant et bien sûr l'incident de la volière.

"C''est noté, je vais vous chercher cela ^^".

Son visage encore souriant se tourna vers Miori brièvement. Elle lui avait sourit, c'était déjà beaucoup car par là son ancienne camarade reconnaissait leur lien d'amitié. Peut être auraient-elles l'occasion de discuter une autre fois ?..
Anaelle alla partir lorsqu'elle remarqua l'attitude de Virgile. Bon, c'est vrai que c'était loin d'être une bonne soirée pour lui, mais il était hors de question qu'elle le laisse s'énerver dans son établissement. Qui plus est, le serpent de feu de Zipporah commença à l'inquiéter, cette jeune fille pouvait sans s'en rendre compte avoir une attitude créatrices de problèmes...

Elle alla intervenir lorsque son troll de sécurité, ayant remarqué que la situation pouvait dégénérer, s'avança. Il douta en voyant sa patronne, mais celle-ci lui fit un acquiescement de la tête avant de repartir vers les cuisines. Le troll s'avança, pointa du doigt Virgile et Zipporah, et leur dit d'une voix caverneuse :

"Règlement intérieur".

Le troll attendit que les deux jeunes gens arrêtent leur magie pour repartir.
De son côté, Anaelle commanda la cuisse d'hippogriffe à son cuisinier en précisant qu'elle était pour le professeur MacGonagall, après réflexion elle lui demanda d'en préparer une pour Matthew aussi. C'était la dernière chanson et elle le savait accro à la volaille, à chaque fois il récupérait avec une bonne cuisse d'hippogriffe, après s'être autrement nourri bien sûr.
Quelques minutes plus tard, une serveuse apporta le jus d'œillet et la cuisse d'hippogriffe au professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Lun 18 Jan - 0:13



"..."

Ne tenant pas spécialement à se faire expulser manu militari par un troll aux mains pas forcément propres, Virgile referma sa main, révoquant la sphère d'énergie qu'il avait créée.

Miori a écrit:
« Cela prouve qu'il a assez d'estime pour toi, vu que tu as au moins une chanson rien que pour toi... Digne d'intérêt d'Hawkins, c'est en effet charmant ... »

"Je me passerais bien de l'intérêt qu'il m'accorde, ce type est une véritable plaie..."

----------------------------------------------------------------



"Thank you guys ! See you soon !"

Les derniers accords avaient été joués. Le groupe commençait déjà à ranger son matériel. C'était ça aussi d'être un petit groupe : pas de roadies pour faire le boulot à leur place. Qu'à cela ne tienne : Matthew avait déjà ferré un beau poisson pour son apport en vitamines. Pendant que sa proie se dirigeait vers le backstage, il fila un coup de main à Evan pour ranger sa batterie, assez pressé tout de même d'aller se nourrir.

Vingt minutes plus tard, l'habituel groupe de musique folklorique anglo-saxonne avait repris possession des lieux, et Matthew Hawkins prenait son repas sur le pouce dans les coulisses.

Encore un peu plus tard, il reparut au comptoir d'Anaëlle, démaquillé, et l'air un peu barbouillé :

"Faut que j'arrête la bouffe Asiatique, ça me réussit pas @___@ "
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Lun 25 Jan - 17:33

Les gens autour d’elle échangeaient des banalités qui ne touchaient aucunement la demoiselle, qui ne contrôlait à présent plus rien. La présence de Rutsuku, sans aucun doute, l’aurait aidée, et une partie d’elle souhaitait à présent que l’insupportable monstre entre dans la pièce, que quelqu’un se rende compte de la situation. Trois forces à présents jouaient en elle. Le brouillard qui avait enseveli sa conscience, et deux côtés d’elle-même. L’un appelant au secours et l’autre, gagnant peu à peu du terrain, qui réduisait au fur et à mesure sa pensée à un état comatique qui durerait jusqu’à ce que… La dernière fois, en tout cas, cela ne s’était pas bien terminé. McGonagall réagit à sa remarque sur Durmstrang et le respect, mais Zipporah ne daigna même pas lui adresser un regard, ses yeux fixant la scène sans montrer une seule émotion, elle semblait plus tranquille que jamais, et on aurait juré, sous la musique, entendre le serpent ronronner. Ce fut ensuite au tour de Delacroix de se montrer en désaccord avec les paroles de Zipporah, ce qui ne fit qu’élargir son sourire. Elle ne lui adressa pas non plus un regard, mais lorsqu’apparut la boule de lumière, le serpent de feu se redressa et pointa sa tête enflammée vers le jeune homme, présence menaçante. Lorsqu’enfin Matthew annonça la dernière chanson, assez directement dédiée à Virgile, selon ce que lui-même disait, elle tourna la tête vers Delacroix, ce qui offrit à la plupart des personnes présentes autour du bar de voir que ses yeux, rouges, étaient vides de toute vie, presqu’immobiles, comme aveugles. Et le sourire qui se montrait sur ses lèvres n’étaient plus froid et calculateur, mais cruel et l’ensemble de son visage irradiait d’une confiance en soi inébranlable, d’un sentiment de triomphe délicieux… Puis Miori parla, dénonçant l’animosité de Zipporah à son égard, et, loin de se montrer mon désagréable suite aux réprimandes qu’elle avait reçues, Zipporah ouvrit la bouche dans un rictus dédaigneux et lâcha quelques mots.

-J’ignore pour quelle raison je m’abaisse à répondre, mais si tu te sens attaquée par mes paroles, Miori, c’est qu’au fond, tu te sens coupable. Il n’y a aucune animosité dans la vérité.

L’intervention du troll réveilla Zipporah. Elle sembla perdue un moment, regardant autour d’elle, l’air de ne plus trop savoir où elle était. À la même seconde, le serpent avait disparu. Ne semblant pas se rendre compte de ce qui venait de se passer, elle eut un sourire méprisant pour le troll, et se tourna vers sa tasse, la trouvant vide, elle fronça les sourcils… Que s’était-il passé, exactement ? La dernière fois qu'elle s'était retrouvée dans une pareille situation, une des amies de sa soeur avait passé trois mois à l'hôpital pour guérir une série de brûlures magiques apparemment infligées dans le but de faire mal... très mal... Ce dont elle n'avait aucun souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Minerva McGonagall
Sous Directrice
Responsable des Gryffondors
Professeur de Métamorphose
Sous DirectriceResponsable des GryffondorsProfesseur de Métamorphose
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Lun 25 Jan - 20:24

Minerva était depuis restée silencieuse, observant tel un chat attentif l'évolution de la situation. Entre la scène pour vérifier que tout irait bien et les deux parties en conflit... Enfin, mademoiselle Blackwood qui était dans un état de transe avancé, Monsieur Delacroix qui semblait vraiment être sur les nerfs depuis les évènements de la volière. Et leurs deux sortilèges... La Directrice Adjointe voulait intervenir pour au moins refroidir Zipporah, en lui lançant un sortilège aguamenti... Mais, alors qu'elle prenait sa baguette, le règlement intérieur du bâtiment la freina. Anaëlle devait avoir vu que l'ambiance chauffait grandement au comptoir, vu qu'un troll des montagnes - le videur - arriva vers eux. Au moins, l'intervention avait eu l'effet escompté. Le Gryffondor avait mit fin à son sortilège et Zipporah était sorti de sa torpeur. Cependant, quelque chose attira l'attention de l'enseignante.

La Serpentarde semblait ne se souvenir de rien.

La vieille femme décida de noter ce fait dans le dossier plus tard, dans la nuit. Cela était très intriguant. Il fallait garder un oeil sur elle... Sinon, elle pourrait être dangereuse pour le reste de l'établissement. Elle pourrait même aller voir Dumbledore pour parler de ce fait. Mais, elle ne devait pas s'occuper de cela maintenant. Elle aurait tout le temps cette nuit, après que tous les élèves se soient endormis.

Elle vit alors Hawkins qui arriva près d'eux. Encore un à surveiller, surtout quand il était à côté de Virgile Delacroix...

"Faut que j'arrête la bouffe Asiatique, ça me réussit pas @___@ "
"Ce fut un bon concert divertissant pour votre public, Monsieur Hawkins, mais... Il n'y aurait pas dans votre registre quelque chose de plus symphonique ?"

Cependant, elle tenta une nouvelle fois une approche avec Miori :

"Qu'importe si une personne est hostile à vous, Madame Kernil. Vous pouvez apporter bien plus à nous tous que ce que pense Mademoiselle Blackwood."
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mer 27 Jan - 0:35

"Ce fut un bon concert divertissant pour votre public, Monsieur Hawkins, mais... Il n'y aurait pas dans votre registre quelque chose de plus symphonique ?"

Putain... Il était à peine arrivé que déjà la vieille chouette lui prenait la tête avec ses commentaires (dé)moralisants. L'incube fit tout de même l'effort de rester poli. La cuisse d'hyppogriffe rôtie à point accompagnée d'une bonne bière québécoise fut pour beaucoup dans son humeur conciliante :

"ça m'arrive de faire des reprises de Mozart ou de Wagner, ça se prête bien à une orchestration à la guitare électrique."

Avant de manger, il avait pris la peine de saluer Miori, Zipporah et Mina. Mine de rien, ça lui faisait vachement plaisir qu'elles aient daigné faire le déplacement. Inutile de préciser qu'il avait royalement ignoré Virgile, lequel ne s'en offusqua nullement. Tant mieux si l'incube l'ignorait, il n'en serait que plus tranquille.

L'incube en question ne tint pas bien longtemps avant de l'ouvrir en grand en fait. Entre deux bouchées de son gargantuesque repas, il ne put s'empêcher de jeter un pavé dans la mare :

"Alors y paraît que tu t'es pris une branlée ?"



La tasse de Virgile venait de voler en éclats. Il n'avait pas vraiment envie de se souvenir (encore) de l'incident de la volière. Enervé par cette nouvelle provocation, il venait de briser sa tasse de thé en serrant nerveusement le poing :

"Hawkins, ça fait une semaine que je suis sous pression, alors sois, autant que cela te soit possible, sympa : fous-moi la paix.
- Sous pression ? Tu veux dire qu'Anaelle te fait faire ceinture depuis que tu t'es fait humilier ? ça te va bien de te faire mener à la b(r)aguette "



Le bruit d'une gifle retentissante, le genre de gifle que seule une femme peut mettre, s'éleva dans le Bloody Cup. En une seconde, Matthew avait volé du comptoir jusqu'à l'autre bout du Pub. Anaelle le rejoignit aussitôt, tout en grâce et en élégance. La scène qui s'ensuivit fut surréaliste : l'incube d'1m85 ne broncha même pas lorsque la vampire d'1m65 lui piétina le torse avec son talon aiguille :

"Tu sais Matt, je peux accepter beaucoup de choses venant de toi, y compris le fait que tu te nourrisses dans les coulisses de mon pub. Mais s'il y a une chose que je ne peux pas accepter, c'est que l'on se permette de faire des commentaires sur ma vie privée."

Pliant la jambe et enfonçant un peu plus son talon dans la poitrine de l'incube pour assurer sa position de dominatrice, elle lui porta le coup de grâce :

"Tu viens de te faire humilier en présence de créatures de la nuit qui sont pour la plupart des fans de ta musique. Toi et Virgile êtes désormais quittes, alors arrête de te la jouer, d'accord ? "

Elle avait détaillé chaque mot, histoire de marquer Matthew au fer rouge. C'était un trait de personnalité qu'elle assumait totalement : Anaelle Tepes aimait avoir le dessus sur les hommes, et savourait d'autant plus le pouvoir qu'il était si facile d'exercer sur Matthew Hawkins. Un tantinet dominatrice et sadique ? C'était bien possible...

Elle finit par le lâcher, et retourna au comptoir, non sans signaler à l'incube que son plat allait refroidir et que sa bière allait perdre ses bulles s'il restait par terre à se baigner dans la crasse déposée par les chaussures des clients.

"Cette femme est merveilleuse..."

Il revint à sa cuisse d'hyppogriffe en faisant profil bas, mais ne présenta pas d'excuse à Virgile. Faut pas abuser non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Anou
Little Miss Fashion
3eme Année

Little Miss Fashion  3eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 427
Age : 30
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: humaine
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mar 2 Fév - 0:44

C'est fou comme l'ambiance pouvait être tendue avec tout ce monde. En même temps, même si elle n'y connaissait pas grand-chose, Mina se doutait que tous ces caractères différents ne feraient pas bon ménage longtemps, surtout en ce qui concerne les Gryffs et les Serps. Même au château, ces deux maisons ne pouvaient pas se sentir. Personnellement, Mina s'en fichait un peu, si quelqu'un d'une autre maison présentait de l'intérêt elle ne se privait pas pour lui parler, d'autant plus qu'avec sa petite vengeance sur Matthew en début d'année, les mecs de Serpentard n'osaient pas trop le lui reprocher.

Le concert était fini et sans surprise les oreilles de Mina en furent ravie. L'intervention du troll avait calmé Virgile et Zipporah, cette dernière avait vraiment fait une drôle de tête. Au plus elle la côtoyait, au plus elle semblait mystérieuse...
Matthew n'avait pas fait le malin très longtemps. Mina était plutôt impressionnée par l'attitude d'Anaelle. Elle avait l'air forte, imperturbable. En même temps, vu l'établissement qu'elle gérait, il valait mieux savoir mater les types dans le genre de Matthew.
Au moins ce soir elle avait appris deux choses : ce Gryffondor hyper mignon s'appelait Virgile, ce Gryffondor hyper migon sortait avec cette magnifique vampire...

J'aurais du me douter qu'un garçon aussi mignon et romantique serait déjà pris... Tant pis...

C'est avec un air un peu nostalgique que la jeune fille jouait machinalement avec sa paille. A vrai dire, elle attendait soit que le groupe d'élèves s'en aille, soit que Mme MacGonagall parte pour se joindre à elle. S'il y avait une chose qui l'effrayait encore dans cette soirée, c'était de rentrer seule avec tous ces vampires dehors...




Durant quelques instants, Anaelle disparut. Elle s'était rendue en cuisine pour dire au revoir à son équipe et leur donner rendez-vous pour le lendemain, une soirée qui s'annonçait bien plus calme. Bien que la plupart des clients étaient partis, ce n'était pas de tout repos pour elle qui devait payer ses extras en service, renvoyer le personnel chez lui, verrouiller la caisse par quelques coups de baguette. La vampire était vraiment fatiguée après cette soirée mouvementée et riche en émotions ; elle avait beau paraître forte, sa santé restait instable et fragile.
Elle monta vite fait en haut, dans ses appartements, pour enfiler un haut médiéval noir qui avait le mérite d'être bien plus confortable qu'un corset, dont le port était insoutenable après des heures d'efforts physiques et de chaleur. Sans se faire remarquer, Anaelle se servit un grand verre de sang de chèvre frais, son préféré, et en but quelques gorgées à l'abri des regards indiscrets.
La soirée n'était pas tout à fait finie. Le groupe de musiciens habituel cessa de jouer et commençait à ranger lorsqu'Anaelle refit son apparition, l'air plus vaillante. Il ne restait plus que le groupe de Poudlard et quelques clients, avertis par les serveuses restantes de la fermeture imminente.

" Le pub ferme dans quelques minutes, j'espère que vous avez passé une bonne soirée ".

Il y avait l'art et la manière de signifier au client qu'il était tant de partir, elle adressa un léger sourire au groupe avant de se retourner pour voir si ses employées faisait de même.
Revenir en haut Aller en bas
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   Mer 14 Avr - 7:44

Dès qu'Anaëlle annonça que le pub allait fermer, Zipporah ne se fit pas prier. Elle se leva, et se dirigea sans bruit vers la sortie, fixant l'air devant elle et tentant autant qu'il lui était possible de garder toute son contenance et un air plus ou moins normal... Elle ne salua personne en partant, se rendant tout de même bien compte que son comportement allait, plus que certainement, attiser la curiosité de certains. Et plus que certainement celle de la directrice de Gryffondors, qui se faisait toujours un plaisir d'aller fouiner dans les problèmes...

[Zipporah est partie, et ne rentrera pas au Château après la Soirée au Bloody Cup. Retour mi-avril via le Magicobus]
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concert de Murdering Catharsis - 15 Décembre 1991
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Les environs de Poudlard :: Pré-au-Lard :: Bloody Cup-
Sauter vers: