Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Midna Dinsmore

Aller en bas 
AuteurMessage
Midna Dinsmore
Flammes Dansantes
5eme Année

Flammes Dansantes  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Midna Dinsmore   Lun 25 Oct - 0:41

||¤|| Votre Personnage ||¤||


Identification

• Nom : Dinsmore.
• Prénom : Midna.
• Surnom : Affectueusement surnommée Mimi, sinon, Flammes Dansantes (pour le rang).
• Sexe : Féminin.
• Âge : 15 ans.
• Date de naissance : 30 Octobre 1977.
• Race : Humaine.

Aspect Physique

• Physionomie : Aux premiers abords, Midna est une femme vraiment belle. Une fleur cruellement implantée dans la période la plus dangereusement instable de la vie d'une personne, elle possède pourtant une beauté remarquable qui donne envie de venir à sa rencontre pour demander son numéro de téléphone. Tout d'abord, Midna possède un visage ovale, dont les joues et le nez ne font pas défaut. Souvent, on aime pas notre nez, trop petit, trop gros, trop pointu ! Mais le sien est parfait, un petit nez sympathique qui se dresse là au centre de ce beau minois. Ses lèvres se dessinent en deux lippes rosées splendides souvent recouverte d'une légère couche de gloss subtile qui les rosissent un peu plus et leur donne une brillance agréable. Ses yeux, d'un bleu azur profond, hypnotisent ceux qui osent s'y plonger. Midna possède une très, très longue chevelure d'un rouge flamboyant. Attention, ce n'est pas roux, c'est rouge. Cette belle et divine chevelure d'un rouge digne des flammes les plus ardentes sont bien souvent détachés, tombant dans son dos jusqu'à ses genoux en une cascade de flammes magiques. Elle ne gâche en rien l'apparence de cette demoiselle dont les courbes attirantes ne manquent pas de s'attirer les regards et les sifflements de la gente masculine. Ses doigts sont comme ceux des fées, fins, magnifiques, délicats et ses ongles sont bien entretenus. Midna n'a pas une poitrine plantureuse mais elle est quand même bien présente mine de rien. Ses fesses sont parfaitement proportionnelles au reste de son corps voluptueux. Après tout, quand on mesure un mètre soixante-dix, on doit faire attention à ce qu'on mange ! Mais Midna fait très attention à tout ce qu'elle mange...

• Vêtements : Niveau vestimentaire, pas de chichi, Midna est très explicite. Elle porte très souvent des jupes et adore se vêtir de jeans assez serrés. Ses t-shirts sont très souvent serrés au niveau de ses seins et elle démontre sans gêne une bonne partie de son ventre et donc son nombril. Généralement parlant néanmoins, elle porte une robe dans les tons crêmes, qui se ferme de son bas-ventre jusqu'à son cou d'une fermeture éclair dorée. Une petite cravatte rouge se ferme à ce niveau pour lui donner un semblant de sérieux pendant les cours. La robe en elle-même est assez courte, se terminant largement au-dessus de ses genoux, environ au centre de ses cuisses. On voit clairement dans son dos qu'elle porte souvent un soutien-gorge noir. A défaut d'avoir des manches sur ce vêtement, Midna en porte des fausses qui s'y accordent bien et qui couvrent tout le bras, sauf l'épaule. Elle a toujours un noeud dans ses longs cheveux pour les attacher légèrement, un énorme noeud noir qui se forme en un grâcieux papillon de pénombre. Ses jambes sont presqu'entièrement couvertes de chaussettes très hautes qu'elle porte pour couvrir un minimum sa peau. Elles remontent jusqu'au centre de ses cuisses. Elles sont noires également. Ses pieds sont chaussés de bottines noires attachés avec des lacets, impeccable pour les terrains difficilement praticables. Autrement, rien à noter.

• Autres : Rien.

Aspect Psychologique

• Psychologie : Midna est une personne, en premier lieu, très difficile à cerner. Son caractère étrange et spontanée la rend vraiment pénible à supporter et surtout agaçante. Elle est intelligente, et possède une excellente intuition, mais elle est surtout très excentrique et ne se prive certainement pas de le faire savoir aux autres en levant la voix ou en chantant s'il le faut. Extrémiste, Midna est aussi optimiste, et voit la vie trop souvent en rose. Elle s'obstine à voir le bon côté des choses. C'est ce qui lui donne du courage dans les situations difficiles. Midna est une personne têtue, horriblement têtue, qui fonce tête première dans les ennuis. Elle trouve cependant toujours une solution pour se sortir des ennuis dans lesquels elle se fout. Empathique, Midna aide ceux qu'elle peut aider tant que possible. Elle n'aime pas l'antipathie des autres et a tendance à largement faire savoir lorsqu'elle est mécontente ou si quelque chose l'énerve. Midna tient tête aisément aux autres, peu importe si elle risque de se prendre un sort dangereux en se dressant contre une personne plus forte qu'elle. Pourtant, ce comportement fonceur et courageux cache une personne fière et loyale qui renferme une tristesse bien camouflée. Midna est en effet une personne blessée au fond de son âme par l'absence perpétuelle de ses parents dans sa vie. C'est une personne qui aime ses amis, sa famille, et qui s'attache bien facilement aux autres. Il est bien de son genre de dire qu'une personne lui plait et de soudainement décider de la revoir le lendemain alors qu'elle lui a juste dit bonjour. Elle écoute beaucoup ses émotions, et se fiche de l'opinion des autres la concernant. C'est aussi une personne qui n'aime pas la nostalgie et qui fuit les souvenirs pour ne pas souffrir. Malgré tout, Midna est une femme sur qui on peut compter. Elle garde les secrets comme personne. Lorsqu'elle fait une promesse, elle la tiendra jusqu'au bout, et n'a qu'une parole ! Néanmoins, Midna est assez maladroite, et dire ce qu'il ne faut pas dire sans le vouloir, ça lui arrive souvent. Ce n'est pas faute de vouloir changer pour ceux qu'elle aime.

• Particularités : Si on ne parle pas de l'école, Midna est une personne qui aime beaucoup le Quidditch. Elle aime regarder les matchs pour le loisir simplement et n'a aucune équipe favorite. Elle aime beaucoup chanter également et écrire des poésies, passer son temps à contempler un paysage ou encore dessiner des portraits. Par contre, elle ne dessine pas très bien. Elle aime rendre service aux gens, parce que ça lui donne un sentiment de bien-être profond et le sourire. Par contre, avouons-le, elle a tendance à chercher la bagarre si on l'énerve, et ça, c'est de l'impulsivité. Un léger problème chez elle. Elle répond brusquement lorsqu'on la cherche. Et ce n'est jamais beau à voir. Comme tic, Midna a tendance à passer sous ses ongles avec un objet quelconque, crayon, stylo, bâton, etc. Un geste un peu nerveux qu'elle utilise souvent pour se calmer ou passer le temps, dépendant évidemment de la situation. Sinon, le toilettage de son chat chéri est aussi un passe-temps camouflé qu'elle aime faire, et ce, même si son chat n'aime pas du tout le bain...

Biographie

• Histoire : Midna Dinsmore est née de deux parents aimants et affectueux. Ils se nommaient respectivement Kurai et Maxime Dinsmore. Midna était enfant unique, et n'avait donc pas de frère, ni de soeur dans sa vie. Elle naquit à quelques semaines trop tard après les neuf mois écoulés, mais ce n'est évidemment pas ce qui créa une tare chez la gamine. Une petite fille en santé qui vint au monde la veille d'Halloween 1977. Kurai était une sorcière, elle avait été à Serpentard pendant ses études à Poudlard, mais Maxime, bien que sorcier également, n'avait pas été à Poudlard. Bulgare de naissance, il avait été à Dumstrang pendant sa jeunesse. Ils eurent donc immanquablement une fille sorcère - en espérant quand même qu'elle ne serait pas une crackmol. Mais non, heureusement, Midna déploya bien rapidement des capacités magiques alors qu'elle était encore toute petite. A peine âgée de deux ans, la gamine démontra de la magie véritable en ouvrant la fenêtre de sa chambre de ses yeux. Télékinésie ? Non, magie des sorciers.

Les années s'écoulèrent assez paisiblement pour cette petite famille. Maxime s'absentait souvent puisqu'il avait un boulot "très prenant" avait-il annoncé à sa femme. Kurai n'était pas dupe mais elle ne chercha pas à comprendre et le laissait partir tous les jours. Elle était femme au foyer depuis longtemps déjà. Elle n'avait que la trentaine mais ils vivaient loin, hors de Londres, pour rester tranquillement isolé du reste du monde. Leur maison, un peu à la façon des Weasley, était entièrement magique. La vaisselle s'automatisait elle-même et le jardin se voyait les mauvaises herbes arrachées toutes seules. Quelques mandragores prenaient naissances sur leurs terres et Midna avait un bonheur fou à les déraciner avant même qu'elles ne puissent faire don de leur voix grinçante et aiguë. Midna était une fille précoce qui sut comment parler convenablement à peine eu-t-elle atteint ses trois ans. Elle ignorait, tout comme ses parents, que le grand sorcier Voldemort allait commencer à chercher des partisants. Et qu'ils seraient une cible potentielle pour lui.

Midna n'eu pas le loisir de connaître ses parents très longtemps. Lorsqu'elle eu quatre ans, la jeune fille perdit son père dans un accident qui resta silencieux au sein de la famille. Midna ne comprit qu'une chose ; papa était partit au ciel. Sa mère devint lentement déprimée et s'isola constamment dans sa chambre pendant que Midna restait seule dans la maison. Mais papa n'était pas mort ; en vérité, il avait simplement fuit avec une sorcière plus grande, plus belle, et moins intelligente que sa chère et tendre femme. Midna le découvrit en confrontant sa mère. Elle affirma avoir le sentiment qu'elle lui mentait et Midna lui demanda ce qui s'était vraiment passé. D'une poussée de feu, elle fit spontanément brûler l'alliance de sa mère lorsqu'elle lui annonça ça. Réalisant la colère de sa fille, Kurai s'excusa. Midna affirma que Maxime méritait d'être tuer, mais Kurai secoua négativement la tête, refusant qu'elle se mette cette idée en tête. Midna, têtue comme elle était, fonça dans sa chambre et détruisit ses photos de famille, visiblement furieuse.

Elle n'avait pas cinq ans qu'elle était déjà têtue et bien impulsive. Kurai était découragée. Pour son anniversaire, en 1981, elle décida d'amener Midna à Londres, dans une ville qu'elle avait acheté. Elle pourrait se faire des amies comme ça. Une fois installée, quelques jours plus tard, Kurai eu un choc en lisant la Gazette des Sorciers ; le seigneur des ténèbres cherchait des partisants, et elle apprit que sa maison - enfin, son ancienne maison - avait été détruite par le dit seigneur vu qu'elle était vide. Midna était entrain de faire flotter des objets derrière elle. Elle eu de quoi être soulagée d'avoir prit cette décision. Kurai allait cependant se rendre à l'évidence : elle n'était plus assez en forme pour prendre soins de sa fille, si bien qu'elle engagea une femme qui viendrait chez eux tous les jours pour prendre soin de la petite. Ce serait mieux ainsi et elle ne voulait pas se casser la tête non plus avec une fillette capricieuse. La femme, nommée Vicky, s'occupa de Midna comme une babysitter le ferait : sans vraiment lui porter une quelconque attention.

Le temps passa. Midna prenait des cours à la maison. Kurai était beaucoup trop craintive de la voir se faire attaquer pour daigner la laisser sortir au grand public. Elle ne se faisait donc pas d'amies comme Kurai le lui avait promit en l'entraînant ici. Lorsque Midna eu sept ans, elle sortit contre le gré de sa mère et décida d'aller un peu explorer Londres. Elle découvrit une énorme chapelle, des parcs, un quartier sublime. Il y avait des gens partout. Midna, émerveillée, alla dans un parc et accosta une fillette au hasard pour lui demander comment elle s'appelait. Elle se fit évidemment dévisager un moment mais finalement, la gamine se présenta sous le nom de Samantha. Elles devinrent amies, et jouèrent longtemps dans le parc, jusqu'à ce que Kurai ne se pointe en demandant à sa fille ce qu'elle foutait à l'extérieur de la maison. Elle n'était pas en sécurité là ! Elle devait rentrer immédiatement et Midna protesta. C'est finalement une claque qu'elle se prit avant d'être entraîné vers la maison, après un dernier regard jeté sur sa première amie.

Kurai était devenue très tendue depuis que Maxime avait quitté la famille pour une autre femme, plus belle, et plus conne. Ce n'était pas une sorcière qu'il avait dit dans une lettre. Elle savait bien danser et ne demandait pas d'argent pour pouvoir manger. Elle le trouvait elle-même, il avait donc tout ce qu'il lui fallait. Kurai devenait lentement malade par l'angoisse. Vicky, la gardienne, surveillait tant bien que mal la petite Midna qui déployait d'étranges pouvoirs - A noter que Vicky n'était pas une sorcière. Un jour, alors que Vicky tentait de l'obliger à manger ses légumes verts et que Midna refusait obstinément, la fillette fit littéralement exploser le bol remplit d'épinards. Kurai excusa sa fille en disant que le contact chaud et froid avait sûrement fragiliser le bol mais Vicky commença à devenir distante avec Midna depuis ce jour. Elle savait bien que Midna n'avait pas fait ça elle-même, c'était impossible, n'est-ce pas ? La magie n'existait pas après tout. Pourtant, un jour, lorsque Midna se prit une claque, elle mit inexplicablement le feu à la jupette de Vicky.

Au fil des années, Kurai se faisait de plus en plus absente. Midna ne sut jamais pourquoi mais une chose était sûre : Kurai n'était plus là pour s'occuper d'elle. Elle lui offrit un médaillon, nommé "Adam & Eve", qui en fait comportait une photo de sa mère et une photo de son père. Midna le garda très précieusement. Eventuellement, Kurai cessa de rentrer à la demeure, obligeant donc Vicky à littéralement vivre chez eux pour surveiller Midna. C'est dans ces environs-là qu'une lettre arriva chez eux. C'était une lettre provenant d'une école étrange du nom de "Poudlard". Vicky ne comprit pas mais Midna, elle, oui. Elle saisit l'enveloppe et la déchira en se souvenant de ce que sa mère lui avait dit concernant cette fameuse école de sorcellerie. Alors elle allait pouvoir y aller ! Oh le rêve, aller à des cours pour apprendre à faire de la magie, et pas pour apprendre à compter ou faire de la grammaire... Elle demanda soudainement à Vicky d'aller lui acheter des effets scolaires mais elle se fit dévisager. Heureusement, sa mère revint pour les vacances.

Kurai fut surprise mais heureuse. Elle dégagea Vicky et alla au fameux Chemin de Traverse avec Midna en lui disant qu'elle avait un compte en banque dans la banque Gringotts. Midna eu donc l'explication voulu concernant les gallions, mornilles et etcetera. La jeune fille fut tout simplement émerveillée devant tout ce qu'elle voyait. En se dandinant partout, elle heurta même un gamin aux cheveux blonds qui la dévisagea. Midna lui tira la langue lorsqu'il se tourna et alla acheter une baguette chez Olivander. Une fois l'objet en main pour sept gallions, elle acheta ses livres - et pas de math ou de français !! - et alla ensuite, cadeau de sa mère, acheter un animal de compagnie. Elle décida de prendre un chat. Son poils roux lui donna envie de l'appeler Mylène, inexplicablement, et heureusement, c'était une femelle. Une fois qu'elle eu tout en sa possession, Midna retourna à la maison, où une grande discussion s'ensuivit.

Sa mère s'excusa d'être si absente, et lui expliqua que pour son travail, elle devait souvent être à l'extérieur. Elle lui expliqua donc ce qu'était Poudlard. Dans peu de temps, elles allaient aller à la gare pour qu'elle se rende seule là-bas. Elle allait se faire de vraies amies et elle s'excusa encore de l'avoir éloigner du monde. Midna ne lui en voulait pas et Kurai lui donna quelques gallions en lui disant qu'elle pourrait toujours s'acheter des friandises dans le train. Elle lui donna aussi des photos, et lui offrit une belle plume de phénix avec laquelle elle pourrait écrire. Quelques jours plus tard, Midna se retrouva assise dans un train, une boule dans le ventre, nerveuse. Elle fit au revoir à sa mère avec la larme à l'oeil. Elle allait enfin partir pour Poudlard, et elle espérait qu'elle se ferait des amis. Enfin, elle avait déjà Mylène, son chaton qui était actuellement en boule sur ses genoux. Elle gardait en tête ce qu'elle lui avait dit la veille...

Le sortilège Doloris était interdit, et ne devait pas être utilisé sur quiconque en présence d'autres personnes. Mais si elle se retrouvait en grave danger, mais vraiment en grave danger - danger de mort autrement dit - elle devait en faire usage. Mais Kurai lui avait assuré que ce ne serait certainement pas nécessaire... Et alors que le train partait, Midna contempla les yeux marrons de son chat. Est-ce qu'elle allait vraiment être une bonne sorcière ? Serait-elle accepter à Poudlard ? Peut-être que c'était une erreur. Après tout, quel idiot mettait le feu aux entourages lorsqu'il était vraiment en colère... Ah ! Un compagnon. Il entra mais grimaça en voyant la rouquine et sortit de là. Midna lui fit un doigt d'honneur en le dévisageant tout en faisant une drôle de moue. Non mais ! Pour qui il se prenait celui-là !? Une préposée aux friandises passa alors. Et cette fois, Midna eu le loisir de découvrir une sucrerie assez spécial ma foi : les chocogrenouilles. Elle eu le loisir d'y goûter... néanmoins, sa grenouille se faufila sous le siège et elle ne daigna pas aller la chercher.

Le temps qu'elle farfouille pour trouver sa grenouille, le train s'arrêta dans un sifflement caractéristique. Les élèves purent sortir et Midna suivit le flot de jeunes élèves qui sortaient du train. Un peu timide, elle tint fortement Mylène contre elle en espérant que tout se passerait bien. Ils partirent sur des barques pour traverser un lac sombre et se rendre jusqu'au château bien imposant. Midna était ébahit et eu de quoi être émerveillée par la beauté même du spectacle. Une aventure toute nouvelle commençait pour l'adolescente et elle ne se gêna pas une seconde pour crier combien le château était magnifique !! Une élève près d'elle seconda son opinion, mais ce n'était encore rien comparé à l'intérieur. Lorsque leurs pas foulèrent le plancher, Midna était tout simplement sans voix. Elle suivait simplement la foulée de gens en parlant avec l'autre jeune fille qui se révéla être la Samantha qu'elle avait connue étant petite. Tout ça commençait drôlement bien dites donc ! Elle, elle espérait aller à Serpentard. Midna elle s'en foutait : elle avait un nouveau chez-soi, enfin.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Maison : Gryffondor.
Baguette : Bois de houx & plume de phénix, 25.3cm.
Animal de Compagnie : Un chat roux nommé Mylène.
Année : 5ème Année.
Emploi : Aucun.
Relations : X.
Compte en Banque : Environ 2000 gallions.
Objets en Possession : Effets scolaires, pendentif porte-bonheur.
Sorts Connus : Tout ceux de bases des 5ème années, et Doloris, appris pour se défendre en urgence seulement.
Pouvoir Magique : Lorsque l'impulsivité prend le dessus, des objets à proximité d'elle explosent ou prennent feu...
Capacités : Aucune en particulier.

||¤|| Vous ||¤||


• Prénom : Trisha.
• Âge : 18 ans.
• Serez vous actif ? Autant que possible.
• Comment avez-vous connu le forum ? Je suis Sarah Mikltov.
• Avatar choisi : Corticarte Apa Lagranges de Shinkyoku Soukai Polyphonica.
• Avez-vous besoin d'un parrain ou de l'aide pour le Rp? : Non.
Revenir en haut Aller en bas
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 30
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Midna Dinsmore   Lun 25 Oct - 0:49

Bon, c'est bon, t'es validé. Tu t'en doutais ? XD

N'oublie pas de faire la répartition du choixpeau (nan, là, tu connais les règles !) XD
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Midna Dinsmore
Flammes Dansantes
5eme Année

Flammes Dansantes  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Midna Dinsmore   Lun 25 Oct - 0:57

Non je n'en doutais pas nécessairement =P

Merci en tout cas ! Et oui je vais immédiatement faire ma réparition mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Midna Dinsmore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Midna Dinsmore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Parchemins Importants :: Fiches des Personnages :: Gryffondor validés-
Sauter vers: